LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Un an après le départ d'Eurothermes, Royatonic investit sur le local

4/05/2011 | Spas & Instituts | Georges Margossian E-mail

Après trois ans d'activité, Royatonic et son spa Sanhoa, près de Clermont-Ferrand, ont dépassé leurs objectifs de croissance. Pour accueillir et fidéliser une clientèle de plus en plus nombreuse et majoritairement locale, le directeur de ce vaste complexe thermoludique de 2 500 m2, Gilles de Frémicourt, annonce des projets d'agrandissement qui devront débuter dès cette année. Entretien.

Proguidespa : L'évolution de votre spa dépasse de loin vos prévisions initiales. Etes-vous surpris par ces résultats ?

Gilles de Frémicourt : Qui ne le serait pas ! En 2007, quand nous avions préparé le business plan de Sanhoa, nous étions partis sur un concept d'espace bien-être avec un volume de 3 000 soins par an. Cet objectif a été largement dépassé, puisque nous avons vendu, en 2010, plus de 8 500 soins. Aujourd'hui, ce spa génère 22% du chiffre d'affaires de Royatonic, ce qui représente 500 000 euros par an, alors que nous n'avions tablé, il y a trois ans, que sur un modeste 10%...

Comment expliquez-vous ce décalage dans vos prévisions de croissance ?

J'y vois plusieurs raisons. D'abord, l'influence du centre thermoludique et de l'hôtel 4 étoiles, attenants au spa. Ensuite, 62% des 18 000 clients qui sont venus à notre spa depuis 2008 étaient détenteurs de « bons cadeaux ». Ces derniers ont joué un rôle moteur pour attirer des profils nouveaux chez nous, car ce qui caractérise le plus notre clientèle, c'est son assise locale : 85% de nos clients viennent de Clermont-Ferrand et de sa périphérie.

Initialement, vous aviez donc conçu un spa qui devait absorber un volume de clientèle moins élevé. Cela ne vous pose-t-il pas de problème aujourd'hui ?

Avec un taux d'occupation planning de 80%, nous sommes chargés toute l'année, sans connaître de cycles saisonniers. Au bout de trois ans, nous devons donc revoir beaucoup de choses : le matériel, les douches, les salles de soins, etc. A échéance 2013/2014, nous prévoyons d'agrandir notre spa de 200 à plus de 600 m² avec la création d'une zone de rituels humides, un nouvel espace de repos, des vestiaires plus qualitatifs et une nouvelle tisanerie. Pour 2012, nous allons construire un village nordique à l'extérieur avec deux saunas et des animations. Pour cela, nous disposons d'un budget de 400 000 euros par an.

Depuis plus de trois ans, le marché a-t-il évolué ?

Oui ! A l'époque, les clients ne cherchaient que des massages californiens. Maintenant, les demandes sont plus sophistiquées. C'est pour y répondre que nous faisons évoluer très souvent notre carte de soins. Dans le cadre de notre partenariat avec Sothys, nous allons lancer, en juin, un nouveau soin signature, « Monts et Merveilles », et des « bars à senteurs », où l'on pourra choisir, avant chaque soin, la texture de ses produits, sa cire, son huile de massage, sa crème et un élixir de son choix.

L'année dernière, le centre Royatonic a été repris en régie municipale, sortant ainsi du giron du groupe privé Eurothermes. Qu'est-ce que cela a changé pour vous ?

Nous avons gagné en autonomie. Au lieu de suivre une logique de groupe, nous nous sommes inscrits dans une stratégie locale. De plus, dans la mesure où Eurothermes gérait aussi les thermes de Spa, en Belgique, nous ne pouvions pas utiliser ce mot pour désigner notre centre de bien-être. Depuis un an, nous nous positionnons donc sur ce créneau avec une nouvelle communication qui renforce la distinction thermoludisme/spa.

Propos recueillis par Georges Margossian.

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

GUIDE DES FOURNISSEURS

ÉQUIPEMENTS

GESTION

SPA BOOKER 1LOGICIELS DE GESTION • RESERVATION EN LIGNE

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2016  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat