LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Barbes : les hipsters revisitent leurs classiques pour 2018

9/11/2017 | Coiffure | Siska von Saxenburg E-mail

TENDANCES BARBES 2018

Moustache ou barbe, l’heure est à la maîtrise du ciseau. Barbiche finement taillée, Van Dyke, Ducktail, Balbo… Derrière ces styles bien connus de nos arrières grands-pères se profilent les nouvelles tendances de 2018. Tour d’horizon.

Loin de s’essouffler, la mode de la barbe semble s’être installée pour de bon. Elle colonise le menton des hommes, sculpte et stylise les visages des hommes, quel que soit leur milieu professionnel. Et ils sont avides de conseils. A lui seul, l’icône des hipsters, le youtubeur Wesley, alias «Winslegue», compte déjà 35 000 abonnés à sa chaîne, créée en décembre 2014.

Pour toucher cette cible de trentenaires, les marques ont redoublé d’effort en proposant des services de «grooming» (soins corporels masculins). Ma Belle Barbe ou Barbe N Blues n’ont même plus besoin de boutiques physiques et vendent exclusivement sur Internet.

Pourquoi un tel engouement ? C’est que la barbe s’adapte à toutes les situations : elle masque cicatrices et traces d’acné, et donne un look plus mature, pour gagner en crédibilité dans sa carrière professionnelle. Elle permet aussi d’affirmer un look personnel à peu de frais. Encore faut-il choisir la barbe tendance qui s’adapte l’ossature de visage !

BARBE 1La barbe de trois jours

Le look «latin lover» reste une valeur sûre. C’est une barbe assez facile à obtenir : soit on joue la pousse naturelle - et, au bout de quelques jours, on rase tout et on laisse repousser -, soit on opte pour la barbe figée, avec un coup de tondeuse dès que la barbe passe le cap des cinq jours. Dans ce cas, on règle la hauteur de la coupe de la tondeuse à 3/4 mm. La barbe du soir, une variante très courte (0,5-1 mm), convient aux hommes dotés d’une implantation dense.

L’astuce du pro. Contrairement aux idées reçues, c’est une barbe qui nécessite de l’entretien. Il faut surtout maîtriser les contours. On rase donc tous les poils qui poussent sous la pomme d’Adam, puis tous les poils dans le cou qui dépassent de la ligne dessinée par les pattes. Et surtout : la barbe ne doit pas remonter au-dessus du  tiers inférieur du visage.

 

BARBE COURTELa barbe courte

Les femmes en raffolent pour son look viril et mature, affirme une étude anglaise. Plus uniforme que la barbe de trois jours, elle est plus structurée, et elle donne au visage une certaine symétrie visuelle en équilibrant la zone des cheveux et le bas du visage.

L’astuce du pro. Elle nécessite le même entretien que la barbe de trois jours. Pour garder son aspect soigné, il faut couper aux ciseaux tous les poils qui dépassent ou qui poussent dans la mauvaise direction. La hauteur idéale de coupe à la tondeuse se situe entre 6 et 10 mm.

 

BARBE COMPLETELa barbe complète

Autrefois arborée par les seniors, la barbe complète a repris des lettres de noblesse grâce à la communauté hipster. Elle demande de l’entretien et de la patience : il faut plusieurs mois pour obtenir une barbe parfaite.

L’astuce du pro. Une fois bien fournie, ce type de barbe ne demande pas trop d’entretien. Une seule règle à respecter : la ligne de la joue doit être bien dessinée pour que l’ensemble reste élégant. Il faut veiller aussi à bien tailler la moustache, puis à définir des lignes dans le cou. Plus elle pousse, plus il faut l’entretenir avec de l’huile à barbe, pour qu’elle reste douce et maitrisée.

 

BARBE BOUC 2Le bouc

Mélange entre moustache et barbiche, le bouc entoure entièrement la bouche. Pourquoi est-il si populaire ? Tout simplement, parce qu’il concerne des zones où le poil pousse facilement. Il permet donc aux hommes qui ont une barbe un peu clairsemée de garder une pilosité faciale stylisée.

L’astuce du pro. Il doit former un rond autour de la bouche et s’accompagner d’un rasage de près pour le reste du visage. Pour rester élégant, il faut accorder de l’importance à la moustache et veiller à ce qu’elle ne recouvre pas complètement la lèvre supérieure.

 

BARBE BARBICHELa barbiche

Souvent confondue avec le bouc, cette petite barbe est située au niveau du menton. Elle s’accompagne parfois d’une mouche, également appelée «timbre», juste sous la lèvre inférieure où poussent quelques poils.

L’astuce du pro. Pour rester présentable, la barbiche ne doit jamais être plus large que la bouche. Le bord extérieur de la barbiche doit être le plus droit possible et elle ne doit pas pendre du menton, mais se diriger en arrondi vers le cou. Pour moderniser le look, il faut éviter ici les pattes trop longues qui affaisseraient le visage.

 

BARBE BOUCL’ancre ou Balbo

Lancée par Italo Balbo, un homme politique italien du début du XXème siècle, remise au gout du jour par l’acteur Robert Downey Jr (Iron Man), il s’agit d’une moustache, accompagnée d’une large barbiche qui remonte sur l’os de la mâchoire.

L’astuce du pro. Pour réussir un bon tracé, il faut d’abord laisser pousser la moustache, qui doit rester fine et ne pas descendre sous la commissure des lèvres. Ensuite, on laisse la barbiche s’étendre le long de l’os de la mâchoire. Puis conserver les poils de la mouche, qui, en poussant, vont créer l’aspect visuel de l’ancre. Enfin, dernier détail : le reste du visage (joues, cou et pattes) doit être entièrement rasé, et la moustache doit rester indépendante de la barbiche.

BARBE VANDYKELa Van Dyke

C’est le peintre flamand Van Dyck qui a donné son nom à ce type de barbe qui vient de revenir à la mode. Cette combinaison entre grosse moustache et petite barbiche se distingue du bouc car elle n’est pas reliée à la commissure des lèvres. A ne pas confondre avec l’impériale (barbiche très fine et étroite et moustache trop longue) qui, elle, pour le coup n’est plus du tout d’actualité.

L’astuce du pro. La moustache ne doit pas retomber ni se diriger vers la barbiche : elle se porte droite et fournie. La barbiche, qui se termine en pointe, ne doit pas être plus large que la bouche.

BARBE DUCKTAIL

La Ducktail

Grand classique de la mode hipster, ce modèle proche de la barbe du dernier tsar de Russie, Nicolas II, doit former un ensemble uniforme entre barbe et moustache. Il reste très apprécié,  réservé toutefois aux hommes dotés d’une belle pilosité.

L’astuce du pro. Pour obtenir une belle Ducktail, il faut d’abord laisser pousser une barbe complète. Ensuite, raser tous les poils dépassant d’une ligne imaginaire allant de l’extrémité des pattes au coin supérieur de la moustache. Pour donner de la structure, il faut aussi raser tous les poils au niveau de la pomme d’Adam, et plus bas. Ensuite, il faut tailler la barbe à trois différentes longueurs : moyenne, pour le bord supérieur, intermédiaire, au niveau des joues, et plus longue pour le reste. Plus que toutes les autres, cette barbe nécessitera l’application d’une huile à barbe ou d’une cire modelante. 

 

 

 

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat