LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

La parfumerie sélective touchée par la crise au 1er trimestre

15/05/2012 | Distribution & Franchises | Nicolas Desaje E-mail
PARFUMERIE-SELECTIVE-3-650X217

Après avoir terminé en beauté l'an passé, le marché du sélectif affiche un recul de 1,1% en valeur et de 4,1% en volume au 1er trimestre 2012, selon la Fédération française de la parfumerie sélective
.

Tous les acteurs accusent une baisse des volumes, indique un communiqué. Les indépendants subissent un retrait de 6,4% en volume, les grands magasins reculent sur les volumes (-4,8%), les chaînes voient leur activité diminuer de 3,6% en unités par la petite progression du parc (+ 16 postes par rapport à la même période en 2011).

Fait marquant : même le parfum et le maquillage qui ont tiré vers le haut le marché en 2011 participent au repli général avec une évolution négative, selon NPD Group*, le panel de référence. Le parfum recule de 4% en volume et de 1,6% en valeur. Dans cette catégorie, seuls les coffrets ont réussi à tirer leur épingle du jeu (-0,1% pour les femmes, +3,9% pour les hommes), en raison de la Saint-Valentin.

Les trois segments du maquillage sont touchés : le teint (-3,4% en valeur), les yeux (-3,7% en valeur) et les lèvres (-3,7% en valeur). Au 1er trimestre, le maquillage recule de 2,9% en valeur et de 6,4% en volume, avec notamment un mois de mars décevant marqué par une forte baisse du rouge à lèvres (-10,1% en valeur et -11,6% en volume). En 2011, ces segments ont affiché une progression de 13,1% en valeur et 12,2% en volume sur l'ensemble de l'année.

Petite touche d'optimisme : alors que les soins étaient à la traîne depuis plusieurs mois, ils poursuivent leur redressement amorcé depuis octobre 2011 : +1,5% en valeur et -1,3% en volume au 1er trimestre 2012. Ce sont les coffrets de soin homme qui auront été les plus dynamiques (+116,3% en valeur et 81% en volume), tandis que les coffrets femmes progressaient plus lentement (+10,1% en valeur, 1,3% en volume).

 

* Le panel couvre les marques sélectives de parfums, soins, maquillage, sur le périmètre de 2 100 parfumeries informatisées en France métropolitaine intégrant : 100% des quatre chaînes nationales, 100% des grands magasins (Galeries Lafayette et Printemps), un échantillon représentatif des groupements/franchisés/indépendants non rattachés à un réseau et des affiliés. Le panel ne prend pas en compte les ventes Internet, ni les circuits en nom propre ou ventes aux comités d'entreprises.

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

le meilleur de l'aquabiking
ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

ÉQUIPEMENTS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat