LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

LivingSocial France suspend la vente de ses deals dans l’Hexagone

6/05/2013 | Distribution & Franchises | Georges Margossian E-mail
living-social-650x217


Le numéro 2 de l'achat groupé indique sur son site Internet français qu'il a suspendu la vente de ses deals locaux dans l'Hexagone depuis le 28 avril. En guise d'explication, son service client, que nous avons joint par téléphone, assure qu'il s'agit d'une « réorganisation interne », et non d'un arrêt définitif.

« Tous les bons non consommés restent bien entendu valides et seront honorés par nos partenaires jusqu'à la date limite de validité indiquée sur votre coupon. », affirme, dans une formule laconique, le message de LivingSocial France. Le site ajoute que ses clients devraient recevoir « prochainement » des nouvelles sur l'adresse de messagerie avec laquelle ils se sont inscrits. Nous n'avons pas pu en savoir plus.

Une décision qui intervient quelques jours, seulement, après le piratage informatique des comptes de 50 millions de ses membres. Des noms, des dates de naissance et des mots de passe cryptés ont été dérobés lors d'une cyber-attaque du site américain LivingSocial, selon All Things Digital.

Implanté en France depuis mai 2010, après le rachat du français Dealissime, LivingSocial a vu ses effectifs dans l'Hexagone exploser : d'une dizaine de personnes au départ, il compte environ 100 employés deux ans plus tard. Une croissance spectaculaire à l'image de son grand frère d'outre-Atlantique, dont Amazon est actionnaire à hauteur de 29%.

La course aux bénéfices de LivingSocial USA se fait, toutefois, attendre. En 2012, il enregistrait des pertes records (650 millions de dollars), après celles de 2011 qui s'élevaient déjà à 499 millions de dollars, soit un déficit cumulé de plus d'un milliard de dollars... L'an passé, le site Internet a même dû licencier plus de 500 personnes aux Etats-Unis, selon le Washington Post. Cette année, il vient d'effectuer une nouvelle levée de fonds de 110 millions de dollars. Des chiffres qui laissent planer de nombreuses incertitudes sur l'avenir de la start-up française passée sous pavillon américain...

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

le meilleur de l'aquabiking
ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

ÉQUIPEMENTS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat