LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
  • Auvergne-Rhône-Alpes : un second plan thermal sous le signe de la prévention

    Auvergne-Rhône-Alpes : un second plan thermal sous le signe de la prévention

  • Didier Tabary : « Nous souhaitons renforcer les autres marques du groupe »

    Didier Tabary : « Nous souhaitons renforcer les autres marques du groupe »

  • Sucres : la consommation de jus de fruits associée à un risque accru de cancer

    Sucres : la consommation de jus de fruits associée à un risque accru de cancer

  • Se former au massage : l’essentiel, c’est le rythme !

    Se former au massage : l’essentiel, c’est le rythme !

  • Protéines végétales : le « flexitarisme » donne des ailes aux industriels

    Protéines végétales : le « flexitarisme » donne des ailes aux industriels

  • Salons, instituts : le nombre de défaillances en recul au 2e trimestre 2019

    Salons, instituts : le nombre de défaillances en recul au 2e trimestre 2019

A LA UNE

Auto-entreprise : les seuils de chiffre d’affaires vont être débattus au Parlement

21/08/2013
AUTOENTREPRENEUR-650X217


Présentant son projet de loi à la presse, mercredi, la ministre de l'artisanat a reconnu que les seuils de chiffre d'affaires à ne pas dépasser pour pouvoir continuer à bénéficier du régime fiscal et social de l'auto-entrepreneur pourraient être débattus au sein d'une mission parlementaire, puis lors d'un débat parlementaire, indique l'AFP.

En juin, Sylvia Pinel avait assuré qu'elle souhaitait qu'à partir de deux années consécutives de chiffre d'affaires supérieur aux seuils de 19 000 euros (services) et de 47 500 (commerce), l'auto-entrepreneur soit obligé de basculer dans un régime de droit commun. Aucune limitation précise ne se trouve toutefois dans le projet de loi présenté aujourd'hui au Conseil des ministres.

Une mission parlementaire sur l'entrepreneuriat individuel, présidée par le député PS Laurent Grandguillaume, doit commencer à se réunir en septembre. « Nous avons le temps d'expertiser » cette question d'ici début janvier, date à laquelle doit commencer le débat parlementaire, a déclaré Sylvia Pinel, citée par l'AFP. Par ailleurs, la ministre de l'artisanat a admis qu'il y avait « des avis contradictoires » sur l'opportunité de procéder par décret pour fixer ces montants.

ISE-VOESH-PEDIINABOX
ABONNEMENT PBE 112014
FLEXYBEAUTY-LOGICIEL DE CAISSE
WIKISPA

GUIDE DES FOURNISSEURS

ÉQUIPEMENTS

GESTION

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.