LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Fitness : « La France est en train de changer de culture »

15/03/2018 | Fitness | Aude Ferbos E-mail

MONDIAL FITNESS 2018

 

RICHARD MARTININTERVIEW. Le salon Body Fitness s’ouvre ce vendredi à Paris dans un climat très favorable pour le secteur avec la multiplication de formules plus accessibles et une recherche de mieux être de plus en plus répandue en France. Entretien avec Richard Martin, directeur du salon.

Profession bien-être : Cette année, le salon est placé sous le signe du zen et des pratiques douces, assez loin du body attac ou de la musculation. Pourquoi ?

Richard Martin: Regroupées sous le terme de pratiques douces, celles ci sont très en vogue. Nous avions envie d’évoquer cette tendance de fond et de permettre au public d’essayer. Un espace zen de 100m2 est aménagé au premier étage du salon et accueillera un programme gratuit pour le public. Toutes les heures, alterneront des cours de yoga, pilates, qi gong, relaxation, postural ball, etc.

Quelles sont les autres tendances de l’année ?

Le coaching en salle ou virtuel se développe à toute vitesse. Il peut se pratiquer de façon individuelle, en petit groupe ou via une application sur smartphone ou Facebook. On constate ce besoin d’être suivi, encadré, mais aussi de se regrouper et de se challenger. La dimension sociale du fitness est cruciale, c’est vraiment le moyen de rencontrer ou de retrouver des gens. Parmi les tendances montantes, notons aussi l’engouement pour le functional training, une manière différente de faire du fitness en groupe de 10 à 15 maximum et en reprenant les gestes du quotidien associés à des accessoires, comme le kettel ball, des élastiques, sacs de boxe, etc. Le but est de travailler l’ensemble du corps.

Comment se porte le marché du fitness ?

En 2016, la France comptait 5 millions 460 000 adhérents en salle de sport, en augmentation de 5% par rapport à 2015, et 56,4 millions en Europe, selon la dernière étude du cabinet Deloitte. En chiffre d’affaires, le marché du fitness français représente 2,5 milliards d’euros et 26,23 milliards à l’échelle européenne. Pour la première fois, l’Europe se positionne devant les chiffres des Etats-Unis, où, pourtant, la pratique du fitness est culturelle. Les chiffres sont parlants : le marché est en expansion en Europe, mais plus encore en France, où 4 000 clubs de fitness se partagent le secteur.

Comment expliquez-vous ce dynamisme ?

D’abord, par la baisse du prix des abonnements, passés en moyenne de 41-42 euros mensuels, en 2016, à 38-39 euros, en 2017. Pour moi, l’engouement pour les salles de sport est à corréler avec l’arrivée massive des salles low ou médium cost, souvent bien équipées. Ces salles ont choisi un business plan différent : au lieu de proposer des abonnements complets à 90 euros proposant l’accès à tous les plateaux (musculations, cardio, cours collectifs) et à la piscine, les «low cost» proposent un ticket d’entrée plus bas avec des options payantes pour chaque poste. Un système à la carte calqué sur celui des compagnies aériennes.

Le plus souvent, il n’y a pas de personnel à l’accueil, pour faire des économies et recentrer sur l’essentiel : la possibilité de faire du sport. Ces abonnements plus souples, moins chers, aux alentours de 30 euro mensuels, ont démocratisé l’accès aux salles et modifié le paysage du fitness. Deuxième paramètre : la recherche de mieux-être, l’envie de vivre mieux et plus longtemps, et, dans ce cadre, s’adonner à un sport santé. Depuis 5 ou 10 ans, la France est en train de changer de culture : les Français ont désormais conscience que la pratique modérée d’une activité physique est bonne pour la santé.

Propos recueillis par Aude Ferbos.

Salon Body fitness, les 16, 17 et 18 mars, porte de Versailles, pavillons 5 et 2, Paris.

SUR LE MÊME SUJET
Les nouvelles tendances « zen » s’invitent au salon Body Fitness  

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

ÉQUIPEMENTS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat