LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Concours MOF 2018 : quatre lauréates parmi les esthéticiennes

29/11/2018 | Métiers de la beauté | Siska von Saxenburg E-mail

MOF COLERE

 

Démarrée sous le signe de la contestation, la session 2018 des Meilleurs ouvriers de France (MOF) a traversé des mois quelque peu mouvementés. Un mois après la finale, les noms des lauréates en esthétique viennent enfin d’être rendus publics. 

En esthétique, la 26ème édition des MOF avait plutôt mal commencé. A l’origine de l’agitation, l’exclusion de certains présidents de classe, des retards d’organisation et des énoncés de sujets revus et corrigés par l’inspecteur d’académie a provoqué une grogne chez les artisans et le lancement, en avril, du mouvement 100 MOF en colère

Les quarante-huit candidates ont donc dû faire preuve de patience. «Nous avons attendu près d’un an les sujets», nous a confié l’une des participantes. Pour autant, au lieu de créer une compétition acharnée, ces difficultés les ont rapprochées. A l’initiative de l’une d’entre elles, Nadège Dernuydt, elles ont échangé régulièrement sur Facebook pour se soutenir et partager leurs conseils.

Les épreuves de qualification, qui se sont déroulées à Auxerre le 4 avril, ont permis de sélectionner six finalistes, qui se sont retrouvées le 20 octobre à Palavas-les Flots (Hérault), lors du salon Beauty Profs. Quatre d’entre elles ont pu décrocher ce titre prestigieux, qui débouche aussi sur un diplôme d’Etat : Béatrice Lac (Corrèze), Nadège Dernuydt (Maine-et-Loire), Séverine Gamba (Vaucluse) et Virginie Lamps (Landes).  

«C’est un gage de qualité et la possibilité de travailler à l’étranger pour promouvoir le savoir-faire français», rappelle Deborrha Guillouf, MOF 2011 et fondatrice de la marque MySpa. Le plus dur pour les candidates ? Rester dans le flou après l’épreuve. Il leur a fallu attendre plus de trois semaines pour savoir si elles avaient remporté le concours ou pas…

Un seul lauréat pour la coiffure

FINALE MOF COIFFURE

Côté coiffure, les candidats auront été plus chanceux. C’est le soir même de la finale que les 21 candidats venus de la France entière ont pu apprendre que l’édition 2018 consacrait un seul lauréat, Maxime Dubois, un enfant de la région (photo). Agé de 27 ans, le jeune homme est un habitué des concours : champion de France de coiffure en 2007, vice-champion d’Europe, vainqueur des Hair Beauty Awards français et médaillé de bronze aux championnats du Monde de coiffure en 2012, double médaillé d’or en individuel et sacré champion d’Europe en 2013 !  

Dopé par la fièvre des concours, il s’est également converti au maquillage, partant du principe qu’il est inséparable de la coiffure. Mais qu’il s’agisse de coiffure ou d’esthétique, les lauréats vont devoir encore faire preuve de patience : le titre ne sera officiel que lors de la remise des diplômes à la Sorbonne, en mars 2019, suivie d’une réception à l’Elysée en présence du président de la République. 

SUR LE MÊME SUJET

—> Dernière ligne droite pour les Meilleurs Ouvriers de France
—> MOF : l’organisateur du concours annonce « quelques ajustements »

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

partenaires formation

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

MISENCIL

FORMATIONS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.