LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Kiné en thalasso : « Trouver l’équilibre entre le soin et la détente »

21/08/2017 | Métiers de la beauté | Aude Ferbos E-mail

AINHOA ORONOZ

© DR
Jeune kinésithérapeute, Ainhoa Oronoz voulait exercer son métier en thalassothérapie. Elle travaille aujourd’hui dans l’établissement Serge Blanco, à Hendaye, à quelques kilomètres de son pays natal, l’Espagne. Témoignage.

«En thalasso, il faut avoir de la patience. Il ne faut pas y aller trop fort dans les traitements, au risque que le client soit endolori. La difficulté consiste à trouver l’équilibre entre le soin et la détente, et ne pas oublier que le client est ici en vacances», résume la jeune femme, 31 ans, dont la formation et le parcours lui ont permis de s’adapter aux exigences particulières de ce poste. 

Exercer son métier de kinésithérapeute en France et en thalassothérapie constitue, pour elle, un double choix. «En Espagne, les kinés ne trouvent pas de travail», explique-t-elle. Domiciliée à Fontarrabie, de l’autre côté de la frontière, à une dizaine de kilomètres de Hendaye, Ainhoa étend alors ses recherches du côté français.

« Je connais leurs pathologies à l’avance »

Première étape : les démarches administratives pour obtenir l’équivalence de ses diplômes. «Le ministère de la Santé vérifie notamment le nombre d’heures de stages et l’Ordre des kinés exige un bon niveau de langue française», précise la kinésithérapeute, qui trouve très vite du travail en France, d’abord en établissement thermal, puis en thalasso.

«Je préfère ! En thermalisme, l’emploi est saisonnier. On travaille de 6 h à 13 h, 6 jours sur 7, et la mission des kinés est différente, car les massages durent généralement dix minutes. Ils doivent aussi animer des cours collectifs d’aquagym», reconnaît Ainhoa. Bref, en thalasso, c’est l’inverse…

«Je connais les pathologies de mes patients à l’avance. On a le temps d’approfondir la problématique, le traitement est individuel. On peut ainsi leur apporter davantage et donner des conseils». A Hendaye, chez Serge Blanco, son planning se dessine chaque lundi. Il intègre les cures et les soins à la carte.

«Dans le cas des cures, je commence toujours par un bilan d’entrée, pour étudier la pathologie du patient, sa posture et évaluer son état de santé. Je le suis alors toute la semaine et le vendredi, on établit ensemble un bilan final». Mais tous les clients n’ont pas les mêmes besoins. Ainhoa intervient aussi dans des cures plus courtes, pour proposer des soins personnalisés sur quelques jours, le temps d’un week-end.

« Ici, les clients nous connaissent »

A eux seuls, les massages représentent 50% de son activité. Thérapeutiques, mais aussi relaxants, tonifiants, sportifs ou drainants, voire du palper-rouler, ils durent, en moyenne, 50 minutes, «contrairement aux massages détente réalisés par des masseurs non kiné, qui sont plus courts». L’autre moitié de son temps est dédiée au travail de rééducation, qui peut se pratiquer en piscine, en salle, voire dans les escaliers, «pour améliorer la marche».

«Les conditions de travail sont confortables en thalassothérapie. La preuve, je suis en CDI, salariée toute l’année. Je travaille du lundi au vendredi, de 9h à 18h30. L’établissement ferme trois semaines en décembre, pendant lesquelles nous sommes en vacances et payés». Autre point fort pour Ainhoa : l’ambiance familiale. «Ici, les clients nous connaissent, beaucoup sont des habitués. Quand ils arrivent, ils choisissent souvent leur masseur».

Le salaire ? «Je suis payée selon la convention», élude-t-elle. En clair, «la rémunération dépend du diplôme obtenu, masseur ou kiné, des techniques maîtrisées et des compétences», précise la direction, soit, en moyenne, 1 530 euros bruts par mois.  

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

partenaires formation

VETHIS INTERNATIONAL
ESI
AZUR MASSAGE
ECOLE SPA TERRA NOSTRA

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

BEAUTY TECH formations regard

GUIDE DES FOURNISSEURS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat