LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Manifestation : les ostéopathes réclament un enseignement de qualité

8/03/2012 | Métiers de la beauté | Georges Margossian E-mail
OSTEOPATHES-600X200


A l'appel de plusieurs organisations professionnelles d'ostéopathie*, environ 2 000 personnes ont manifesté jeudi devant l'Assemblée nationale pour obtenir un meilleur encadrement de leur formation. Recevant une délégation, le ministère de la santé a annoncé qu'il allait durcir les conditions d'agrément des écoles par décret, selon un communiqué de la Fédération française de l'ostéopathie (FFO).

« Il est urgent que les pouvoirs publics réagissent, afin de mieux réglementer la formation d'ici à la rentrée 2012. Ceci pour garantir un haut niveau de formation aux aspirants ostéopathes et assurer la sécurité de tous les patients. », s'inquiète Romain Dargère, le président de la FFO, cité dans le communiqué. Reconnus par la loi Kouchner, en mars 2002, dont les décrets d'application ont été signés cinq ans plus tard, les professionnels de l'ostéopathie estiment que leur formation reste encore insuffisamment encadrée par l'Etat. Il existe plus de 70 établissements dont « le niveau est très hétérogène », dénonce la fédération, alors que plus de 2 500 nouveaux ostéopathes sortent chaque année avec le même titre.

 

* Fédération française de l'ostéopathie (FFO), Syndicat français des ostéopathes (SFDO), Union nationale des étudiants en ostéopathie (UNEO) et un collectif de patients.

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

partenaires formation

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

FORMATIONS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.