LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Mathieu Léger : « Je ne suis pas prêt à arrêter la compétition du jour au lendemain ! »

30/10/2017 | Métiers de la beauté | Aude Ferbos E-mail

MATTHIEU LEGER

INTERVIEW. C’est un Français qui a remporté le podium mondial des Olympiades des métiers, disputées à Abu Dhabi, du 14 au 19 octobre, dans la catégorie coiffure. Mathieu Léger, originaire de Caen, dans le Calvados, fêtait son 22e anniversaire ce samedi 29 octobre…

Profession bien-être : Comment avez-vous accueilli l’annonce de cette médaille d’or?

Mathieu Léger : Je suis fier, mais j’ai vraiment du mal à réaliser… Le fait de revenir travailler au salon m’a aidé à revenir à la réalité ! Ce fut une année intense, il y a eu beaucoup de travail, beaucoup de sacrifices. Il y a eu aussi beaucoup de changements dans la compétition. Nous avons finalement reçu les sujets 15 minutes seulement avant de commencer le championnat, c’était la première fois que cela se passait ainsi. 


Résultat : aucun thème travaillé pendant cette dernière année de révisions n’est sorti sur les neuf épreuves ! J’ai tout fait à l’improvisation. Il y a eu beaucoup de stress mais ça a marché ! Je suis soulagé d’avoir pu finir cette aventure : je ne pensais qu’à ça, jour et nuit, j’étais dedans, et cela a été une année assez stressante. Maintenant, je souffle, je vois ma famille, mes amis, et je commence à ressortir.

Vous dites avoir été surpris par les sujets des épreuves : quel en était le contenu précis ?

Elles étaient variées : il y a eu des coupes homme, femme, un chignon de mariée, une permanente, du défrisage, de la couleur… C’était très complet en fait, très intense, de 8h du matin à 20h.

Comment avez-vous géré ce rythme ?

Nous dormions cinq heures par nuit. Le soir, après les épreuves, je révisais mes sujets, je relisais mes fiches, et le matin, nous nous levions à 5h30 pour le réveil musculaire avec l’équipe. Chaque journée commençait par 20 minutes de sport pour se réveiller. On faisait de la course ou des exercices de musculation ponctués de cris de guerre. C’est ce qui nous a permis de repousser la fatigue.

Nous avons été entraînés à ce rythme, au cours de la préparation physique et mentale. Cet entraînement ajouté à la pression, on n‘est pas fatigué pendant la compétition. C’est au retour que la fatigue est tombée. J’avais envie de dormir tout le temps, mais le repos a été de courte durée. Je suis rentré vendredi et dès le samedi, je réattaquais le travail !

Comment ont réagi les clients du salon face à cette médaille ? Ont-ils mesuré la performance ?

Oui. En fait, le salon a diffusé la cérémonie de clôture en direct à la télévision. Alors, à mon retour, j’ai reçu de nombreuses félicitations, c’était beaucoup d’émotion. Mes clients sont fiers, de nouveaux viennent au salon après avoir lu les articles de journaux. J’ai même reçu des cadeaux, des chocolats. Je ne m’attendais pas à tout cela !

Quelle est la prochaine étape ?

Cette aventure a été tellement intense que je ne suis pas prêt à arrêter la compétition du jour au lendemain ! J’envisage d’ailleurs de me présenter au championnat du monde en septembre, catégorie sénior. J’ai eu 22 ans ce samedi (28 octobre), je suis jeune, j’en profite pour passer tous les concours, cela me donne des atouts professionnels pour la suite et ce n’est pas dans dix ans que j’aurai envie de m’investir dans des compétitions.


Propos recueillis par Aude Ferbos.

 

 

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

partenaires formation

VETHIS INTERNATIONAL
ESI
AZUR MASSAGE
ECOLE SPA TERRA NOSTRA

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

BEAUTY TECH formations regard

GUIDE DES FOURNISSEURS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat