LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Olympiades des métiers : la France candidate à l’organisation mondiale pour 2019

21/12/2014 | Métiers de la beauté | Georges Margossian E-mail

                                           

 

01 OLYMPIADES METIERS

 

Ci-dessus : de gauche à droite, Michel Guisembert, président de Wordskills France, François Rebsamen, ministre du travail et Patrick Kanner, ministre de la Jeunesse et des Sports.


Les ministres du Travail et de la Jeunesse et des Sports ont présenté jeudi dernier la candidature officielle de la France pour l'accueil de la Worldskills Competition en 2019, en présence du chef étoilé Alain Ducasse, parrain de l’opération. 


Un soutien de poids pour cette compétition internationale, organisée tous les deux ans, et qui rassemble près de 1 000 jeunes professionnels, en activité ou en formation, venant de 72 pays. Et pour cause : depuis la rentrée, le gouvernement a lancé une campagne de promotion et un nouveau dispositif d'aides aux employeurs en vue d’atteindre 500 000 apprentis en 2017 (contre 428 000 en 2013).
 
Valoriser l’apprentissage auprès des jeunes

« En France, certains métiers et les formations professionnelles qui y préparent (comme l’apprentissage) souffrent encore d’une image négative qu’il convient de combattre », a admis Michel Guisembert, le président de Worldskills France, venu défendre le bilan de la tenue des Euroskills 2014, à Lille, en octobre dernier.
 
Selon un sondage OpinionWay pour Agefa-PME, paru fin novembre, 75 % des Français de moins de 30 ans estiment que les parents d'élèves ne mettent pas assez en valeur l'apprentissage et 69 % font ce même reproche au système éducatif et aux enseignants.
 
Le message a donc été passé durant cette cérémonie. « En valorisant les métiers, et celles et ceux qui les exercent, les concours comme les Worldskills jouent un rôle particulièrement important pour la reconnaissance et le développement de l’excellence des filières de la formation professionnelle », a salué dans son discours François Rebsamen, le ministre du Travail.
 
Verdict en août 2015 à Sao Paulo

Le pays qui accueillera la compétition internationale dans cinq ans sera désigné en août prochain à Sao Paulo, au Brésil. Si la candidature de la France était acceptée, l’événement se déroulerait au Parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris, du 17 au 22 septembre 2019, a dévoilé Michel Guisembert. Les compétiteurs seraient alors hébergés à la Cité internationale universitaire.
 
Cette compétition permet à des jeunes de moins de 23 ans - représentant 50 métiers, dont l’esthétique ou la coiffure -, de s’affronter pendant quatre jours devant un jury d’experts. Mais pour y parvenir, les candidats doivent être admis dans l’équipe de France, l’une des plus médaillées, après de rigoureuses sélections régionales, puis nationales.
 
LIRE AUSSI :
Olympiades des métiers : l’esthétique en lice pour les finales nationales

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

partenaires formation

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

FORMATIONS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.