LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Cinq praticiens lauréats au « championnat de France du massage » 2017

20/09/2017 | Métiers du toucher | La rédaction de Profession bien-être E-mail

 

 

MMF 2017 GAGNANTS

 

Rebaptisée pour l’occasion «championnat de France du massage», la huitième édition des «Meilleures mains de France» consacrait le 17 septembre, sur la scène du Mondial Coiffure Beauté, cinq praticiens venus de toute la France.

 

Créée en 2011 par le label Spas de France, cette compétition s’est d’abord déroulée dans le cadre du salon Beyond Beauty, puis du Mondial Spa&Beauté, tous deux disparus aujourd’hui, avant de voler ses propres ailes, en 2016, en s’installant à l’Espace Cardin.

Cette année, après cinq concours régionaux, c’est au cœur du salon Mondial Coiffure et Beauté (MCB), à Paris Expo - Porte de Versailles (16-18 septembre), qu’était organisée la finale de la huitième édition du concours des «Meilleures mains de France», où 40 finalistes (sur 200 inscrits au départ) se sont affrontés au cours d’une épreuve de 30 minutes. 

Le jury réunissait Katia Schaffhauser (Ritz Spa), Melina Pourcel (Institut Dior Plaza Athénée) et Claire Jacquet (consultante indépendante). Le président initialement prévu, Christophe Marchesseau, qui devait venir de Saint-Barth, ayant été retenu par les évènements tragiques survenus dans l’île, avait laissé sa place à David Grand, créateur de spa, lui-même trois fois médaillé «Meilleures mains de France» au cours des éditions précédentes.

Prochaine édition en novembre 2018

Dimanche soir, sacré champion de France, Gilles Szafirko, du domaine La Coquillade, dans le Lubéron, a devancé d’une courte tête Céline Rabau, de la Maison Spa & Beauté Soin de Soi, à Bordeaux. Emmanuelle Mounier, des Sources du Haut Plateau, à Saint-Bonnet-le-Froid, en Auvergne, a remporté la troisième place du podium, suivie par Angélique Le Jeune, du Spa du Roi Théodore, à Porto-Vecchio, en Corse, et Angélique-Giulia Tabet-Valaison, du Spa Cinq Mondes, à Marseille.

Le rendez-vous de l’année prochaine risque de désorienter encore un peu les candidats, car Christophe Gatteau, fondateur du concours est en train de revoir toute l’organisation, y compris le lieu de la finale : Gilles Szarfiko remettra en jeu son titre de champion de France lors du salon EquipHotel, qui se tiendra à Paris, Porte de Versailles, du 11 au 15 novembre 2018.

 

 

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

partenaires formation

VETHIS INTERNATIONAL
ESI
AZUR MASSAGE
ECOLE SPA TERRA NOSTRA

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat