LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Une formation d’hydrothérapeute pour répondre à la pénurie de main d'œuvre

4/03/2019 | Métiers du toucher | Nicolas Desaje E-mail

hydrotherapeute 2

 

La sous-préfecture de Rochefort (Charente-Maritime) a mis en place avec l’école d’esthétique Matile, à La Rochelle, une formation d’hydrothérapeute. Au terme de 210 heures de cours, un certificat de qualification professionnelle (CQP) est délivré aux stagiaires. 

«Des postes étaient non pourvus, car il n’y avait pas de personnel disponible ou alors par des personnes qui n’étaient pas formées au métier», explique le sous-préfet de Rochefort, Jean-Paul Normand, cité par le journal Sud-Ouest. Les services de l’Etat du département ont donc proposé une formation qui colle au plus près aux besoins des centres de thalassothérapie.  

Opérationnelle depuis janvier, la première session accueille dix-neuf stagiaires à l'école Matile de la Rochelle pendant trois mois. Elle n’est pas ouverte à tout le monde : les profils retenus sont principalement des personnes diplômées d’un CAP d’esthétique à la recherche d’un emploi. Au terme de leurs 210 heures de cours, les élèves espèrent ainsi pouvoir décrocher un CQP (certificat de qualification professionnelle) d’hydro-technicienne en institut de thalassothérapie.  

Les six établissements de Charente-Maritime assurent leur formation pratique tout au long de leur parcours : trois sont situés sur l'Île de Ré, les autres, à Châtelaillon-Plage, Royan et Saint-Trojean-les-Bains. Selon Sud-Ouest, le secteur représente 400 emplois dans le département et jusqu’à 650 en pleine saison. 

 

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

partenaires formation

BAIJA-1

FORMATIONS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.