LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

L’imagination de Morgane Martini

7/03/2018 | PORTFOLIOS BEAUTE | Siska von Saxenburg E-mail

MARTINI PORTRAITTout comme Violette, aujourd’hui directrice de la création maquillage chez Estée Lauder, Morgane Martini, 32 ans, fait partie de ces make-up artists français installés à New York. Dès ses débuts, elle se fait remarquer pour sa créativité et sa virtuosité d’exécution. En 2008, elle intègre ainsi l’équipe de Pat McGrath, avant de voler de ses propres ailes.

Elle travaille alors avec de grands photographes comme Sofia Sanchez, Ellen von Unwerth, Steve Hiett  ou Greg Kadel et assure le maquillage des shootings de Interview, Allure, Vogue Corée, ou Harper’s Bazaar Allemagne. Elle revoit le look de célébrités comme Ashley Graham, Kim Kardashian ou Bella Hadid. Plébiscitée par les publicitaires, elle accompagne les campagnes de Tom Ford, Victoria’s Secret, Estée Lauder, Chopard et Harry Winston. 

Sa petite différence ? Les polaroïds qu’elle réalise elle-même à la fin de chaque maquillage, sous le hashtag #martinipolaroids, et qu’elle publie sur son compte Instagram, pour garder une trace de ses œuvres éphémères.  Début février 2018, elle a été nommée maquilleuse ambassadrice de Marc Jacobs Beauty, dont elle assurera la promotion dans le monde, avec la création de tutoriels. Premier lancement en vue : le nouveau fond de teint «Shameless» de la marque, prévu pour le printemps 2018.

MARTINI 1

La make-up artist réalise ici un look classique, avec un liner noir qui vient ourler une paupière taupe. Le teint transparent laisse apparaître les grains de beauté du mannequin.

MARTINI 2

Un maquillage tendre et printanier où l’originalité vient de la méthode d’application du fard à paupière. Posé en paquets, il rappelle les coups de couteau d’un tableau à l’huile.

MARTINI 3

Le regard est ici très chargé, mais tracé avec une précision calligraphique. Le liner noir vient appuyer ici un spectaculaire smoky pourpre qui s’étire jusqu’à la pointe extérieure du sourcil.

MARTINI 4

Pour la campagne Guess, Morgane Martini transforme Gigi Hadid en icône des sixties, avec un cat-eye directement inspiré de Brigitte Bardot dans «Dieu créa la Femme».

MARTINI 5

Le point commun de ces deux looks a priori très différents ? Le fin tracé de liner blanc qui délimite l’arc de Cupidon pour redessiner la bouche. Presque une marque de fabrique !

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

GESTION

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat