LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

L’imagination de Pat McGrath

29/10/2017 | PORTFOLIOS BEAUTE | Siska von Saxenburg E-mail

MCGRATH PORTRAITNée à Northampton d’une mère jamaïcaine, cette make-up artist britannique s’installe à Londres dans les années 80. Autodidacte en maquillage mais douée d’une créativité débordante, elle travaille dès ses débuts avec Alexander McQueen et John Galliano, qui vont en faire la diva des backstages.

En 1999, à tout juste 29 ans, elle crée une ligne de cosmétiques pour Armani, avant de travailler pour Prada et Miu Miu. La jeune femme est nommée directrice de la création chez Procter & Gamble, pour les marques Max Factor, Dolce et Gabbana, Covergirl et SK-II. Elle collabore aussi avec Louis Vuitton, Prada, Lanvin, Calvin Klein et Balenciaga. En 2013, la reine Elizabeth lui octroie le titre honorifique de «MBE» (membre de l’Ordre de l’Empire britannique).

Depuis deux ans, la maquilleuse multiplie des éditions limitées make-up, toutes épuisées en quelques jours sur Internet. Elle vient de sortir une gamme complète (et permanente) de 61 produits.

MCGRATH 1

Pour Valentino, Pat McGrath voit la vie en rose ! Elle applique un rose légèrement irisé, de l’arcade sourcilière jusqu’à la pommette des mannequins. Le blush overdosé mêle romantisme et excentricité, surtout quand il est, comme ici, accompagné d’une bouche glossy et d’un teint parfait.

 

MCGRATH 2

L’extravagance des défilés de Maison Margiela l’inspire. Très en verve, elle invente une nouvelle façon d’appliquer son rouge en laissant un espace dépourvu de pigment au milieu des lèvres.

MCGRATH 3

Elle retrouve le côté dramatique du noir, pour surligner les visages des tops de traits mystérieux, tels des tracés tribaux pour le défilé Yohji Yamamoto (printemps-été 2018).

MCGRATH 4

Pour le défilé Marni printemps-été 2018, c’est une explosion de couleur sur le regard. D’un coup de pinceau expert, elle met en avant les paupières d’une ombre soutenue en forme d’ailes.

MCGRATH 5

Pour accompagner le look du défilé Coach 1941 et ses coiffures wet très déstructurées, elle souligne de noir l’intérieur de l’œil. Esprit flower power, également, pour le show Anna Sui. On pouvait y voir les visages des tops recouvert d’une fleur posée sur la joue, les yeux rehaussés de traits glitter verticaux.

MCGRATH 6

Pour Valentino, elle crée un étonnant regard graphique souligné de fard blanc : une vraie surprise pour cette reine de la couleur. En revanche, elle laisse courir son inspiration futuriste pour Maison Margiela : cheveux recouverts de pigments, bijoux barbares et des lèvres chromées, bicolores, particulièrement soignées.

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

ALTEARAH-BLEU

GUIDE DES FOURNISSEURS

ÉQUIPEMENTS

GESTION

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.