LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

L’Oréal lance un diagnostic de la peau qui détecte les symptômes de vieillissement

21/02/2019 | Produits | Siska von Saxenburg E-mail

ANALYSEUR PEAU LOREAL

 

Un an après avoir racheté ModiFace, le géant mondial des cosmétiques s’est associé à la jeune pousse canadienne, spécialisée dans l'intelligence artificielle, pour lancer un diagnostic digital de la peau à partir d’un selfie. Le service est déjà proposé par la marque Vichy au Canada.

Présentée à la presse au début de la semaine, l’application mobile «SkinConsult AI par Vichy» décrypte le vieillissement de la peau à partir de sept critères : rides sous les yeux, manque de fermeté, ridules, manque d’éclat, tâches pigmentaires, rides profondes et pores. L’utilisatrice reçoit ensuite un diagnostic personnalisé détaillant les forces et les faiblesses de sa peau ainsi que des recommandations de produits.

Ce dispositif, réalisé grâce au savoir-faire de la start-up canadienne, spécialisée dans les technologies 3D pour l’industrie de la beauté, repose sur un algorithme qui analyse une base de données de L’Oréal de 6 000 images recensant les signes cliniques de vieillissement de la peau. Plus de 4 500 selfies ont ensuite été testées pour trois populations de femmes (asiatiques, caucasiennes et afro-américaines) dans quatre conditions d’éclairage différentes

.Des atlas du vieillissement cutané

L'Oréal s'est appuyé sur les recherches effectuées pour ses Atlas du vieillissement cutané, menées en France, en Chine, au Japon, en Inde et aux Etats-Unis auprès de 4 000 femmes et hommes âgés de 20 à 80 ans. Elles «permettent d’évaluer ou de prédire le vieillissement général du visage et sont aujourd’hui utilisés pour les tests cliniques d’évaluation des cosmétiques ou des traitements dermatologiques», précise un communiqué. 

«Avec l’acquisition de ModiFace, nous avons entamé la seconde phase de la transformation digitale de L’Oréal, qui se concentre sur la réinvention de l’expérience beauté, à travers des technologies comme la voix, la réalité augmentée et l’intelligence artificielle», explique Lubomira Rochet, chief digital officer de L’Oréal, dans le communiqué. Disponible au Canada depuis janvier, l’application devrait être accessible en France au mois de septembre.  

SUR LE MÊME SUJET

→ Réalité augmentée : L’Oréal se renforce dans le digital en rachetant ModiFace

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

GUIDE DES FOURNISSEURS

ÉQUIPEMENTS

GESTION

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.