LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

Iyashiidome-juin
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Congrès esthétique : la beauté à l’heure des spas et du tourisme de bien-être

3/04/2018 | Salons & Events | Siska von Saxenburg E-mail

DANSEUSES BALINAISES

 

Surfant sur le succès de l’édition 2017, l’événement phare de l’esthétique professionnelle débute ce samedi, à Paris, avec de nouvelles thématiques. Couvrant déjà la beauté et le spa, il s’ouvre cette année au tourisme de bien-être, dont le premier pays invité sera l’Indonésie.

Repris en main depuis un an par Laure Jeandemange, le 48e Congrès international d'esthétique et spa mise désormais sur le prestige. Longtemps considéré comme le salon de l’esthéticienne, l’événement a pris le tournant du spa et du bien-être, en 2017, avec un espace dédié au rez-de-chaussée, où l’on trouvait auparavant les équipementiers et les marques de cosmétiques.

L’espace vente, la formation, l’esthétique du regard et les ongles étaient pour la première fois installés au premier étage, près de la salle de conférences esthétiques. Cette année, nouveau changement : le salon passe une étape supplémentaire avec un premier pays invité d’honneur, l’Indonésie, qui entend devenir la nouvelle destination «wellness» dans le monde.

MASSAGE BALINAIS

Le visiteur pourra se familiariser avec la richesse de l’offre indonésienne dès samedi, à 12h30, avec une conférence qui présentera notamment sa conception de la formation des praticiens. Les centres de formation Martha Tilaar, la papesse du spa indonésien, ont déjà lié des partenariats avec des écoles d’esthétique françaises. En Indonésie, alimentation et beauté sont indissociables et l’enseignement en tient compte.  

Les soins balinais livrent leurs secrets

Le stand de l’office du tourisme mettra en vedette pendant trois jours des massages indonésiens, les produits de beauté naturels et des dégustations de «jamu», la boisson de santé nationale à base de plantes traditionnelles. A noter, lundi (à 12h), les professionnels pourront apprendre à distinguer deux techniques souvent confondues en France, sous la houlette de la spécialiste indonésienne Worro H. Astuti : le massage balinais, holistique et relaxant, et le massage javanais, plus profond et énergisant.

Tout aussi exotique, la Nouvelle Zélande fera aussi son apparition au Congrès. Le pays du «Seigneur des anneaux» est un haut lieu de culture des Maoris. Leur art de vivre s’inscrit dans une quête d’équilibre global. Pas totalement inconnu en France : la pratique du «haka», la danse chantée la plus connue au monde, est une danse d’ancrage popularisée par les All Blacks avant chaque match de rugby depuis 1905.

En revanche, le massage maori est moins connu. Ce soin transmis de génération en génération permet un lâcher prise total. De passage à Paris, Atarangi Muru, l’une des guérisseuses maoris les plus connues de Nouvelle Zélande, fondatrice de l’association Maori Healers, en fera la démonstration samedi à 15h.

Des bols tibétains au massage mindidin

Dans les classiques, on retrouvera le rituel coréen, une technique inédite de vibrations et de mobilisation du corps. L’idée n’est pas d’apprendre le massage coréen mais d’utiliser certaines de ses manœuvres pour renforcer l’effet d’autres techniques (samedi, 13h). Autre spécialité : les bols tibétains, qui ont trouvé depuis quelques années leur place dans les cartes de soin.

Et pour cause : la promesse est originale. Ce soin est censé relâcher les tensions musculaires grâce aux vibrations, mais aussi le mental et l’émotionnel, en jouant sur différents sons. Les énergéticiens s’en serviront pour le rééquilibrage des chakras et de l’aura (samedi, 15h).

Enfin, moins populaire en France, le massage africain post-natal mîndidîn, ferme, doux et profond, constitue une technique minceur efficace. Occidentalisé par la praticienne de bien-être Emma Gbetie, ce soin fait voler en éclat les idées préconçues sur les massages africains, réputés énergisants et toniques (7 avril, 16h).

Congrès international d’esthétique & spa, Paris, Paris Expo Porte de Versailles, du 7 au 9 avril 2018.  

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

partenaires formation

VETHIS INTERNATIONAL
ESI
AZUR MASSAGE
FFMTR
ECOLE SPA TERRA NOSTRA

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

ABONNEMENT PBE 112014

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2016  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat