LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

INSCRIPTION NEWSSLETTER
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

La Journée mondiale du bien-être célèbre sa huitième édition

6/06/2019 | Salons & Events | Siska von Saxenburg E-mail

GWD 2019 ESILe 8 juin, le «Global Wellness Day» sera célébré à travers le monde dans de nombreux spas, thalassos, thermes, instituts de beauté, centres de yoga ou de danse. Lancé en 2012 par la Turque Belgin Aksoy, cette 8e édition devrait mobiliser 5 000 établissements dans 150 pays. 

Créer des «communautés dans le bien-être», tel est l’objectif avoué de cette nouvelle édition. Elle fédère à la fois des hôtels-spa, des thalassos, des studios de yoga ou de danse, des instituts de beauté et des praticiens de médecine alternative. Pour participer à cette opération, les établissements doivent proposer des prestations non-commerciales et gratuites, impliquant un «partage de connaissances». Le credo de la fondatrice : le bien-être n’est pas un luxe, mais un droit fondamental de chaque individu.

Lancé en 2012 en Turquie par Belgin Aksoy, le Global Wellness Day (GWD) a acquis depuis un statut international. Touchée elle-même, il y a quelques années, par une lourde maladie, la «business woman» turque n’a jamais dévié de sa ligne de communication : apprendre dès le plus jeune âge comment accéder au bien-être, pour permettre à chacun de renforcer sa santé mentale. 

Cette année, si, comme pour les éditions précédentes, l’événement disposera aux Etats-Unis d’une logistique bien huilée, il sera aussi particulièrement suivi en Chine, au Kenya, aux îles Caïman, au Pérou, au Zimbabwe et en République Dominicaine, des pays dans lesquels les «ambassadeurs GWD» ont été très actifs. 

Forte implication d’Enghien-les-Bains et de Belfort 

En France, la communication reste plus difficile. Le public n’y dispose encore d’aucun accès à une carte générale des activités. Cela n’empêche pas des marques de renom, comme Biologique Recherche ou Cinq Mondes, de soutenir l’événement. Les villes d’Enghien-les-Bains (Val-d’Oise) et de Belfort ne ménagent pas non plus leurs efforts pour sensibiliser le grand public, tout comme des thalassos comme Alliance Pornic (Loire-Atlantique), l’Île de la Lagune (Pyrénées-Orientales), les Cures Marines de Trouville (Calvados), voire de grands resorts, comme le Royal Evian ou les hôtels du groupe Accor.

A Paris, pour la première fois, la mairie du Xème arrondissement proposera des conférences sur le thème «comment prendre en main votre bien-être», un atelier de massage shiatsu avec l’École Internationale du Spa, voire une initiation à la sophrologie avec la coach Clémence Peix-Lavallée, auteur de «Trouver ses forces intérieures» (Odile Jacob).

GWD2019 2

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

partenaires formation

FORMATIONS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.