LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Laure Jeandemange : « Nous avons voulu mettre en scène un spa grandeur nature »

9/10/2018 | Salons & Events | Siska von Saxenburg E-mail

WORKSHOPS NICE 2017


LAURE JEANDEMANGELa 2e édition des «Workshops Riviera», qui aura lieu ce dimanche à Nice, s’annonce plus dense, avec 80 exposants, plus de 2 000 visiteurs attendus et la construction d’un spa opérationnel destiné à aider les porteurs de projet. Le point avec Laure Jeandemange, l’organisatrice. 

Profession bien-être : Vous avez rencontré un succès inattendu en 2017 avec cette rencontre «petit format». Les Workshops Riviera vont donc devenir un événement régulier ?

Laure Jeandemange :Absolument. Nous avions lancé un sondage à la suite de l’édition 2017. Plus des trois quarts des personnes intéressées étaient prêtes à revenir en 2018 et près de 90% se déclaraient prêtes à recommander l’événement à d’autres professionnels. Preuve que notre intention de créer un esprit «workshops», dans une ambiance intimiste et feutrée, avait été bien comprise. Dans cet événement où il n’y a pas de vente sur place, les professionnels ont pu échanger entre eux, et le public a été de qualité. Bref, nous avons aujourd’hui tous les éléments en main pour en faire un rendez-vous régulier.

L’avenir appartiendrait donc aux «petits formats», des réunions plus confidentielles ?

Je ne crois pas. Il y aura toujours un attrait pour les grand-messes de la beauté, comme le Congrès esthétique, qui a su se renouveler sans cesse depuis soixante ans. Ces salons doivent jongler entre les grands stands institutionnels et les espaces de ventes intensives, souvent plus bruyants. Il y a donc un juste milieu à trouver, et je pense que nous y sommes parvenus à Nice, où le networking règne en maître. 

On n’est plus ici dans la course à qui aura le plus grand stand, mais plutôt à qui aura la meilleure relation client. Nous avons retrouvé avec plaisir l’ambiance très particulière des premiers congrès créés par mon grand-père, à une époque où la fonction d’esthéticienne n’était pas encore un métier. On y retrouvait de la curiosité, de l’innovation et des rapports humains chaleureux. 

Avez-vous prévu de grandes modifications pour cette édition 2018 ?

La grande nouveauté, c’est la construction d’un spa grandeur nature au milieu de l’espace. Le groupe Elégance, qui fête cette année ses cinquante ans d’existence, a choisi notre évènement pour présenter son concept de spa intitulé «Elégance Wellness Experience». Il a donc recréé un spa grandeur nature pour que les visiteurs puissent se rendre compte de ce que représente un parcours wellness innovant, avec une alternance de sensations, des chocs thermiques, des protocoles traditionnels et moderne, pour répondre à l’attente du résultat global.

Quel est l’objectif d’un spa dans un événement professionnel ? 

C’est un moyen de rendre plus tangibles les difficultés de gestion d’un tel établissement et de montrer sur place les solutions possibles. Il est souvent difficile pour un porteur de projet de voir comment juxtaposer de façon optimale les différents éléments d’un spa. Là, il sera transporté en pleine réalité. Une réalité non virtuelle, pour une fois !

Propos recueillis par Siska von Saxenburg. 

Workshops Riviera, du 14 au 15 octobre 2018, Nice Acropolis.

 

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

partenaires formation

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.