LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

Iyashiidome-juin
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Le secteur « beauté, santé et remise en forme » attire les franchiseurs

22/03/2018 | Salons & Events | Aude Ferbos E-mail

 

CORII

Une cinquantaine d’exposants de la beauté, de la santé ou de la remise en forme seront présents à partir de dimanche à Franchise Expo Paris (25-28 mars). Un record pour ce secteur, qui enregistre, cette année, un bond de 33% par rapport à 2017.

Pas moins de 560 exposants, dont 480 marques, vont présenter leur offre à partir de dimanche au salon de la franchise, porte de Versailles, et, parmi les 90 secteurs représentés, la «beauté santé et remise en forme» comptera un peu plus de 50 exposants, soit 9% du total. «C’est le secteur le mieux représenté du salon et aussi celui qui connaît la plus grosse croissance depuis l’an dernier (+ 33%)», souligne Souad Zerroug, directrice commerciale du salon, qui a enregistré l’an dernier un chiffre d’affaires annuels de 2,03 milliar­­­ds d’euros.  

Déjà bien développé en franchise dans l’univers de la cosmétique, l’esthétique ou la coiffure, le secteur poursuit son ascension, dynamisée par les concepts internationaux. «En effet, sur le secteur de la beauté, santé et remise en forme, la France est leader européen et à la pointe de l’innovation. Alors, quand les franchises internationales veulent s’implantent en Europe, elles arrivent d’abord en France», poursuit Souad Zerroug. Pour cette 37e édition, 150 enseignes étrangères seront ainsi présentes, issues de 25 pays différents.

Le boum des salles de remise en forme

Certes, ce n’est pas nouveau, la franchise a gagné les salles de fitness. Cette année encore, elles sont ainsi bien représentées : Fitness Park, l’Orange bleue, Liberty gym, etc. Au total, une trentaine d’entre elles seront exposées. Mais cette année, la remise en forme affiche le visage de la diversification et de la spécialisation avec des concepts low cost, mais aussi exclusivement féminins, ouverts 24h sur 24, proposant un abonnement mensuel pour un coach personnel.

Au registre des nouveautés, la Mike Tyson Academy fait une arrivée remarquée au salon. Cette franchise développe la boxe en version salle de fitness, surfant sur la mode des sports de combat. Ou encore : District 30, qui développe de grandes salles de fitness avec des parcours ludiques mêlant activités sportives et circuits ludiques. «En France, avec un peu de retard sur les Etats Unis, le sport est un sujet d’actualité. Il y a une vraie prise de conscience de la nécessité de pratiquer, d’où l’explosion du créneau», selon Souad Zerroug.

Le pari de la coiffure

Les barbiers ont la cote. Et si les hommes les plébiscitent, les franchises en raffolent aussi. Ainsi, sont-ils bien représentés au salon avec, notamment, Carlos Conde, la marque espagnole, et de nombreux autres concepts, pensés et marketés avec soin.

Du côté de la coiffure, nouveauté encore avec Addict Paris, une franchise qui propose à ses clients de souscrire à des abonnements mensuels à l’image des salles de sport, pour bénéficier chaque mois des prestations au choix. Enfin, un concept de niche venu des Etats Unis : Kid’s poux, un centre de traitement anti poux, qui fait recettes dans les familles.

Les petits nouveaux

Parmi les nouveaux venus, notons Tanguy pharmacie et cosmétique, dont Beauty Success est franchiseur depuis 2015, ou le bar à vernis Colorii. Dans l’univers de l’amincissement, Cryofast se démarque avec l’arrivée de la cryothérapie sur la planète des franchises. «Jusque-là utilisée majoritairement par les sportifs de haut niveau, la pratique s’est développée en esthétique, pour traiter le rajeunissement de la peau, ou l’amincissement, et l’offre s’est structurée avec l’arrivée de cette franchise», note la directrice commerciale. 

SWIMCENTER

Cette année, c’est aussi le retour en force de l’Aquabike, ces séances collectives et toniques de vélo en piscine tant appréciés pour leurs vertus anti cellulite et amincissantes, représentée par Eau fitness Marima venue d’Italie, Aquebecool, ou Swimcenter. Ou encore : l’arrivée du hammam Les bains de Marrakech.

Nouveau aussi, surfant sur l’engouement pour les médecines douces, Be Harmony propose des prestations d’acupuncture pour accompagner les sevrages tabagiques, cures d’amincissement et autres passages difficiles. «C’est assez typique de ce qui passe en ce moment : une activité qui s’exerçait de façon isolée, se structure et se développe en franchise à partir d’un concept innovant, prouvé et d’une structure viable. On voit vraiment le secteur se professionnaliser», explique Souad Zerroug.

BAINNS DE MARRAKECH

Les piliers du salon

Si 140 nouvelles franchises, tous secteurs confondus, sont présentées cette année, certaines ne feront que passer, aspirées par l’effet de mode, ou la loi du marché. D’autres, en revanche, traversent les années, à l’image de Mary Cohr, Guinot ou Yves Rocher, la plus ancienne et la plus puissante. «C’est un modèle souvent cité dans le monde de la franchise. Au passage, cela fait 20 ans qu’ils sont présents au salon !», précise la directrice. La marque française de produits naturels n’a plus besoin de se faire connaître, mais elle a toujours besoin de recruter de nouveaux mandataires gérants en France ou à l’international. C’est aussi le but du salon.

 

 

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

partenaires formation

VETHIS INTERNATIONAL
ESI
AZUR MASSAGE
FFMTR
ECOLE SPA TERRA NOSTRA

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

ABONNEMENT PBE 112014

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2016  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat