LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

«Les valeurs de créativité et d’innovation sont restées intactes dans le maquillage»

7/06/2016 | Salons & Events | Siska von Saxenburg E-mail

Pour sa septième édition, MakeUp in Paris, qui se tient les 9 et 10 juin au Carrousel du Louvre, s’affiche comme le grand rendez-vous européen du secteur du maquillage. Le point avec Sandra Maguarian, organisatrice de l’événement.

01 MAKEUP IN PARIS2016

200 sandra 3Profession bien-être : Après la crue de la Seine, la semaine dernière, la situation se présente plutôt bien pour le salon…

Sandra Maguarian : Oui. Après un week-end plutôt angoissant, l’oreille rivée aux informations ! Mais finalement, le soleil est de retour, et, malgré les alertes, ni le métro, ni le Carrousel du Louvre, ni les parkings n’ont été inondés. Les dieux aiment le maquillage. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point ce soulagement nous donne la pêche !

Comment s’annonce l’édition 2016 ?

Comme chaque année, nous avons progressé de 30%, tant au niveau des exposants, 150 cette année, que celui des visiteurs. A ce jour, nous avons déjà 4 000 pré-enregistrements, ce qui représente un record pour nous.

Vous êtes un salon de niche, que beaucoup de professionnels trouvent minuscule. Pourtant, vous progressez chaque année, à l’inverse de certains «grands» salons. Comment l’expliquez-vous ?

D’abord, beaucoup de «grands» salons, comme vous dites, sont devenus des coquilles vides, sans âme, sans concept fondateur, et donc, de plus en plus difficiles à gérer, car ni les exposants ni les visiteurs sont dupes. Nous avons de la chance : nous sommes sur un secteur, le maquillage, où, à l’inverse de la mode, sont restées intactes les valeurs de créativité, d’innovation, et de folie parfois ! Tout le monde, du make-up artist aux fabricants cosmétiques, en passant par les conditionneurs, cartonniers et flaconniers, rivalise d’idées et d’imagination. C’est un domaine dans lequel on peut toujours revisiter le passé et faire preuve d’innovation.

Justement, vous avez recentré votre édition sur l’innovation. Pourquoi ?

Tout simplement, parce que cette année, il y a eu beaucoup de surprises et de créations. Nous avions lancé en 2015 le concours Innovation Tree Products. En 2016, nous avons reçu plus de 80 dossiers bluffants, sur lesquels nous avons eu beaucoup de peine à n’en retenir que 27.

Quel type d’innovations avez-vous sélectionnées ?

Il y a de tout ! Vous allez en retrouver dix dans la catégorie «formules», dix en packaging, cinq en catégorie «full services» et deux en «accessoires». On peut les résumer en trois mots : éclatant, sensoriel et sur-mesure. Eclatant, car, dans les textures, on trouve du 3D, du fluorescent, du métallisé. Sensoriel, car les textures sont gourmandes, enrichies en vitamines et en huiles, et les contenants accompagnent l’expérience sensorielle. Le sur-mesure, lui, est saupoudré un peu partout, que ce soit pour le teint ou les lèvres.

Le digital fait aussi son entrée. Sous quelle forme ? 

Oui, pour la première fois, le digital participe à l’innovation avec un produit qui permet de trouver un maquillage qui s’adapte à la morphologie de chacun. Les produits cassent aussi les codes. Ainsi, le rouge à lèvres peut devenir blush, grâce à une formule gel très légère. De façon générale, d’ailleurs, les rouges à lèvres ont fait preuve d’innovation au cours des derniers mois, notamment au niveau des textures. 

Quelle place avez-vous réservé au parfum ?

Le parfum est intimement lié au maquillage. Nous allons présenter une exposition avec 80 objets de collection, certains datant de plus de 250 ans. Dans la continuité de l’expo, les visiteurs pourront participer à un atelier olfactif pour tenter de reconnaître les odeurs caractéristiques du maquillage. On oublie trop souvent que le make-up fait beaucoup appel à l’odorat. 

Propos recueillis par Siska von Saxenburg.


Salon Make-up in Paris, 9 et 10 juin 2016, Carrousel du Louvre, Paris, 10-18h.

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

partenaires formation

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

FORMATIONS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.