LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

INSCRIPTION NEWSSLETTER
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Aliments « anti-cholestérol » : des bienfaits pour le cœur non démontrés

30/06/2014 | Sante et Bien-être | Nicolas Desaje E-mail

Les aliments enrichis en phytostérols, comme les margarines ou les produits laitiers dits « anti-cholestérol », n'auraient aucun effet démontré sur la prévention des maladies cardiovasculaires, estime l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses).

Saisie par l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, l’Anses relève, dans un avis publié le 25 juin, que, « si les phytostérols contribuent en effet à la réduction du cholestérol sanguin, pour autant, leur bénéfice sur la prévention des maladies cardiovasculaires n’est pas démontré. »
 
Inefficaces sur 30% des consommateurs

Les phytostérols, composés naturels présents dans les plantes (notamment les graines des oléagineux), ont pour propriété de réduire le niveau de cholestérol sanguin en diminuant son absorption intestinale. L’Agence reconnaît toutefois qu’ils contribuent à « une réduction moyenne d’environ 10 % de la cholestérolémie totale et de la teneur en LDL-Cholestérol », que l’on désigne aussi par « mauvais cholestérol ».
 
Le hic, c’est que l’effet peut être variable selon les individus, soulignent les experts. Ainsi, chez environ 30 % des sujets, la consommation d’aliments enrichis en phytostérols n’induit pas de baisse de LDL-Cholestérol. Par ailleurs, les maladies cardiovasculaires sont multifactorielles, « impliquant un grand nombre de facteurs de risque et de facteurs protecteurs », selon l’Anses. Par conséquent, la diminution d’un seul facteur de risque reste insuffisante.
 
UFC-Que Choisir agite le chiffon rouge

Dans un communiqué publié à la suite de ce rapport, l’association UFC-Que Choisir déconseille la consommation de ces produits et exige « une réévaluation globale des bénéfices et des risques éventuels de ces produits. » Plus de 7 000 tonnes de produits anti-cholestérols seraient consommés chaque année en France. 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ÉQUIPEMENTS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.