LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Cabines UV : une étude américaine confirme un risque accru de cancer

27/10/2011 | Sante et Bien-être | Georges Margossian E-mail
UV-SEANCE-600X250
Quatre séances d'UV par an suffisent à augmenter le risque de développer un cancer de la peau de 15%, selon une étude que vient de rendre publique l'American Association for Cancer Research (AACR). De quoi fragiliser un peu plus un secteur qui emploie près de 22 000 personnes en France.

Cette étude scientifique de grande ampleur risque de faire beaucoup parler d'elle. Présentée lors de la 10ème Conférence internationale de l'AACR, qui s'est déroulée du 22 au 25 octobre, à Boston, aux Etats-Unis, elle a permis de suivre 73 494 infirmières de 1989 à 2009, durant leurs années d'études, puis quand les jeunes femmes étaient âgées de 25 à 35 ans. Les résultats montrent que l'utilisation des cabines de bronzage augmente le risque d'avoir un cancer de la peau, avec un effet qui varie selon la dose reçue.

Comparé aux non-utilisateurs, chaque fois que l'on fait quatre séances par an, le risque de développer un carcinome baso-cellulaire (le plus fréquent) et un spino-cellulaire augmente de 15%, et celui d'avoir un mélanome s'accroît de 11%. L'équipe de chercheurs a ajouté que l'utilisation des cabines UV sur des peaux jeunes, pendant les années de collège et de lycée, avait eu un effet plus nocif que sur les 25-35 ans.

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

ÉQUIPEMENTS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.