LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Les Français beaucoup trop sédentaires

12/09/2013 | Sante et Bien-être | Nicolas Desaje E-mail
JOGGING-650X217

Alors que les bienfaits pour la santé d'une activité physique sont aujourd'hui reconnus, quatre Français sur cinq n'atteignent pas l'objectif des 10 000 pas quotidiens préconisés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), selon la seconde enquête* réalisée avec l'Institut de recherche médicale et d'épidémiologie du sport/Insep (Irmes) pour l'association Assureurs Prévention.

Pourtant, les chiffres s'améliorent légèrement par rapport à la première enquête. En effet, la moitié des Français (51%) pratique désormais une activité physique ou sportive (APS), soit 7 % de plus qu'en 2012. Le rythme n'est certes pas effréné : une fois par semaine, en moyenne, et pendant une durée d'une heure ou plus. Avec, toutefois, une très nette préférence pour la marche à pied, surtout durant la semaine.

Le soir, le week-end et les jours fériés, l'enquête indique que les écrans - ordinateurs, télévisions, tablettes et autres consoles de jeux -, occupent une large partie du temps des Français. Ainsi, près de la moitié d'entre eux y passent entre 2 et 4 heures par jour en dehors de leur travail.

Sans surprise, les plus sédentaires, ce sont les seniors : 50% d'entre eux font moins de 5 000 pas par jour. Mais ils pratiquent tout de même, dans une même proportion, une ou plusieurs activités physiques ou sportives. Et plus longtemps : plus d'une heure pour 50% des seniors contre 44% pour les 18-64 ans. Autre différence : une pratique plus fractionnée qui s'échelonne 3 à 4 fois par semaine. Parmi leurs activités préférées, la marche (43%) arrive en tête, devant le vélo (15%), la natation (12%) et la gymnastique (10%).

Par ailleurs, cette seconde enquête relève que les hommes sont, cette fois, les plus actifs physiquement, contrairement aux résultats de 2012. Ils effectuent 7 239 pas par jour contre 6 689 pour les femmes et 53% d'entre eux déclarent une activité physique ou sportive contre 47% des femmes. Là encore, la marche arrive en première position, suivie par le vélo et le jogging, tandis que la natation est à 61% pratiquée par les femmes.

Enfin, l'influence du milieu socio-professionnel n'est pas neutre. L'enquête montre que 45% des CSP- et 43% des inactifs (retraités, chômeurs, étudiants et individu au foyer) pratiquent régulièrement une APS contre 58% des CSP+. Mais l'environnement social n'explique pas tout. « Le principal frein à l'activité physique ou sportive reste le manque de temps, que l'on soit sur le temps professionnel ou le temps personnel. Viennent ensuite, dans l'environnement personnel, le manque d'envie et, dans l'environnement professionnel, le manque d'infrastructures », relève l'enquête.

(*) L'enquête 2013 a été conduite du 15 avril au 19 mai, par BVA et l'Irmes auprès d'un échantillon représentatif de 1 309 personnes (1 039 âgés de 18 à 64 ans et 270 « seniors » âgés de 65 à 75 ans).

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

ÉQUIPEMENTS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.