LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Les Français, en petite forme, négligent leur bien-être et la prévention

2/12/2012 | Sante et Bien-être | Nicolas Desaje E-mail
FORME-DES-FRANCAIS-650X217


Alors que près de 9 Français sur 10 se croient en bonne santé, seulement le tiers d'entre eux serait vraiment en pleine forme, selon le baromètre Axa Prévention de la santé des Français réalisé par TNS Sofres. Ils ne seraient plus que 9% à avoir agi, dans l'année, pour améliorer leur bien-être...

Certes, la santé semble être la préoccupation majeure des Français (pour 3 sur 4 d'entre eux !). Ils seraient même unanimes, à 90%, sur les facteurs qui contribuent à se maintenir en bonne santé : ne pas fumer, avoir un sommeil réparateur et un bien être psychologique. Ils seraient aussi conscients de l'importance d'avoir une alimentation équilibrée et une activité physique hebdomadaire. Voilà pour les beaux principes. La réalité s'avèrerait pourtant moins rose.

Si l'on se réfère à cinq indicateurs de forme (stress, qualité de sommeil, surpoids, dépression, absence de maladie grave ou chronique), seulement 27% des Français seraient « en pleine forme », selon le baromètre d'Axa. Les autres ? 24% seraient « plutôt en bonne forme », 36% auraient une « forme passable » et 12% afficheraient une « mauvaise forme » (positif sur un seul critère).

Le stress serait une souffrance pour 41% des Français, tandis que le tiers se trouverait en surpoids important, voire obèse. La dépression toucherait aussi 27% d'entre eux. Par ailleurs, un cinquième des personnes interrogées déclarent avoir une maladie grave ou chroniques (diabète, maladies respiratoires, maladies cardio-vasculaires, maladies psychiatriques, épilepsie, cancer, insuffisance rénale chronique...). Tabac et alcool ne sont pas oubliés non plus. Près de 40% des Français auraient un niveau de consommation de boissons alcoolisées considéré « à risque », notamment chez les plus de 65 ans, et 26% des Français fumeraient (6% auraient besoin d'un paquet par jour).

Finalement, seulement moins d'un Français sur cinq déclare agir quotidiennement pour préserver sa santé. « Le passage à l'acte croît avec l'âge. C'est vraiment à partir de 55 ans que les Français ont à cœur d'adopter des comportements favorables à leur santé. », indique le baromètre Axa.

Lire le Baromètre Axa prévention de la santé des Français

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

ÉQUIPEMENTS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.