LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Lumière pulsée : trois gérantes d’institut devant le tribunal correctionnel

2/03/2014 | SOCIAL & JURIDIQUE | Nicolas Desaje E-mail

Nouveau casse-tête pour la justice. Les gérantes de trois instituts de beauté situés à Orléans et à Blois étaient convoquées le 25 février devant le tribunal correctionnel de la préfecture du Loiret pour exercice illégal de la médecine, rapporte le site de La République du Centre.  Leur faute ? Pratiquer de l’épilation à la lumière pulsée…

A l’origine de l’assignation, quatre médecins de l’agglomération orléanaise, dont l’activité principale, l’épilation, serait similaire à celle des esthéticiennes incriminées. L’argument juridique, toujours le même, a été de nouveau invoqué : la législation actuelle, se tenant à l'arrêté du 6 janvier 1962, limite l'épilation pratiquée par des esthéticiennes à la cire et à la pince.

Le tribunal devrait rendre son jugement dans les dix jours.

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ACTECH1
ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.