LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Jamu, le secret de beauté des Indonésiennes

30/08/2010 | Soins & Techniques | Siska von Saxenburg E-mail

JAMU JAKARTA

Dans un pays comme l'Indonésie, archipel composé de 17 000 îles, connaître la nature et ses secrets, maîtriser le pouvoir des herbes reste essentiel. Le jamu traditionnel, cet «élixir de vie», tonique à base d'herbes et de racines venu du fond des âges, en fait partie...

JAMU GEMONGIci, la silhouette de la jamu genong (vendeuse de jamu), personnage familier des villes indonésiennes, portant sur le dos son panier de bouteilles, allant de porte en porte proposer ses mélanges frais, n'étonne personne. Dans les anciennes Indes néerlandaises, maîtriser santé et beauté est un véritable travail, doublé, pour les femmes, d'un entraînement qui remonte à la petite enfance. Les cheveux et la peau requièrent une attention particulière.

La beauté doit donc être sans cesse entretenue, car la femme prouve ainsi qu'elle connaît le secret des herbes de santé, en étant capable non seulement de se prendre en charge, mais aussi de prendre soin de son mari...

Vitalité et endurance

Le jamu a quatre fonctions principales : guérir, prévenir, soulager, migraines et douleurs, et corriger les mauvais fonctionnements de l'organisme. Comme en médecine chinoise ou ayurvédique, les Indonésiens considèrent que la beauté extérieure est inséparable du bon fonctionnement de tous les organes. C'est donc sur ceux-ci que le jamu agit en priorité, en apportant au corps les éléments nécessaires à son équilibre.

Si les médecins et les scientifiques indonésiens ne parviennent pas toujours à expliquer les améliorations obtenues grâce au jamu, aucun d'entre eux ne se risquerait à le dénigrer ouvertement, car la croyance en ses bienfaits est profondément ancrée dans la population. De plus, il existe des variétés infinies de jamu, car si les femmes ne peuvent s'en passer pour leur beauté, les hommes boivent des jamu de composition différente pour conserver vitalité et endurance... au lit.

Près de 80% de la population indonésienne consomment quotidiennement cette "potion magique", pratiquement inconnue au-delà des frontières du pays.

Le jamu est profondément ancré dans la tradition familiale et sa recette se transmet de mère en fille. Traditionnellement, la mère de la mariée offre au jeune couple un coffret de santal contenant des semences, des rhizomes, des épices et des herbes coupées. Les jeunes mariés devront en consommer un peu le premier jour du mariage, puis le replanter dans leur jardin. Ce geste symbolise le dernier effort consenti par la mère pour la santé de sa fille.

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

ALTEARAH-BLEU

GUIDE DES FOURNISSEURS

ÉQUIPEMENTS

GESTION

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.