LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Top Manucure : une passion mise en images par deux stars du Nail Art

25/05/2014 | Soins & Techniques | Marie Dürrenbach E-mail

Outre-Atlantique, le nail art affiche ses vedettes et sa littérature. A l'origine de «Top Manucure»,  un recueil de cinquante manucures créatives expliquées en détail qui vient de sortir en version française, deux sœurs, Donna et Ginny Geer, passées du statut de nailistas éclairées à celui de propriétaires de « Hey, nice nails ! », un bar à ongles hype de Long Beach, en Californie.
 
Les professionnelles aguerries rêveront devant ce parcours exemplaire. Les débutantes, elles, adapteront à leur clientèle française les modèles expliqués en détail. Tout y passe : les vernis à effets, les tampons à motifs, les strass et les clous, les ongles structurés, et des inspirations plus sophistiquées comme les ongles matelassés façon Chanel, les doigts fleurs Harajuki inspirées du street style japonais… Bref, de quoi laisser travailler son imagination !  
 
Au-delà d'une simple pose de vernis, le Nail art est devenu un moyen d'expression personnel. Et même si 80% des femmes restent fidèles à la french ou au vernis monochrome (en version classique ou en gel semi-permanent), la profusion des manucures créatives n'en finit pas de susciter des vocations de prothésistes ongulaires. Entre nous, un bien vilain mot pour un métier qui se rapproche plus de l'art éphémère que de la manucurie traditionnelle…
 

(*) Top Manucure, par Donna et Ginny Geer, éditions HugoetCie, 146 pages,  14,95€.

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

GUIDE DES FOURNISSEURS

ÉQUIPEMENTS

le meilleur de l'aquabiking

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.