LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

William Cardelin élu meilleur spa manager 2010 par Paris Hot Spa

25/06/2010 | Spa Manager | Siska von Saxenburg E-mail

william-art

Dans la série des prix français décernés aux spas, le « diamant noir », qui récompense le meilleur spa manager de l'année, a été attribué le 24 juin à William Cardelin, manager du U-spa au Fouquet's Barrière, à Paris.

A 29 ans, le jeune manager a tracé son chemin dans le spa comme un bolide. Avant de rejoindre le spa du Fouquet's, cet ancien diplômé d'une école de commerce a d'abord été recruté en tant qu'acheteur dans le prêt à porter et dirigé un magasin de vêtements. Puis, le très sélect Ritz Health Club parisien l'embauche. Il fait alors ses premiers pas dans le bien-être en qualité de gestionnaire des achats et des stocks produits. Cinq ans plus tard, il finit assistant de direction. C'est à ce moment-là que le Fouquet's lui propose de diriger un spa de 850 m2, avec huit cabines et dix salariés. En un an, il le rentabilise.

Il possède aussi un sens très sûr du marché... « Je vois s'esquisser trois concepts dans le futur. La demande accrue de résultat immédiat, visible et durable, laisse présager un bel avenir au « medispa ». Ensuite, le besoin d'une prise en charge globale va encore s'accentuer et profiter aux établissements proposant de la naturopathie, des conseils d'hygiène de vie, un conseiller en image, voire un coach de vie. Enfin, il ne faut pas négliger la consommation de masse. Les nouveaux consommateurs sont volages et avides d'expérience, tout en surveillant leur portefeuille. Il faudra leur proposer des soins courts, et des expériences originales sur des thèmes comme la musique, les fruits, la culture en y incorporant l'éveil des cinq sens. »

Pour sa troisième édition, « Paris Hot Spa » avait réuni des cadres de l'hôtellerie haut de gamme et du spa dans les salons du Ritz. Mais cette année, le jury a eu beaucoup de mal à trancher, car tous les candidats retenus avaient fait progresser leurs établissements en 2009, si bien qu'une deuxième place a été créée pour l'anglaise Cathy Ball, qui gère le spa de l'hôtel Calcot Manor depuis sa création, en 2002.

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

partenaires formation

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

GUIDE DES FOURNISSEURS

ÉQUIPEMENTS

le meilleur de l'aquabiking

FORMATIONS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.