LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Allègre-les-Fumades : un nouveau rapport de la Chambre régionale des comptes

23/01/2019 | Thalassos & Thermes | Nicolas Desaje E-mail

ALLEGRE LES FUMADES 240119

 

Après avoir épinglé le Sivu «Pôle santé bien-être Alès-les-Fumades», en 2018, la CRC d’Occitanie vient d’examiner les comptes de la société gardoise de thermalisme (Sogatherm), qui exploite l’établissement thermal. 

Créée en 1990, la Sogatherm intervient comme délégataire du syndicat intercommunal à vocation unique «Pôle santé bien-être Alès-les-Fumades». Ses comptes et sa gestion ont fait l’objet d’un contrôle par la Chambre régionale des comptes pour les exercices 2011-2016, dont le rapport définitif vient d’être rendu public. 

Du côté des points positifs, les magistrats ont souligné une «progression significative de son chiffre d’affaires et de son résultat d’exploitation», depuis 2012, grâce à l’obtention d’un agrément pour la rhumatologie. Sa nouvelle offre thérapeutique a permis ainsi de doubler, entre 2012 et 2016, le nombre de journées d’accueil de curistes. 

En revanche, la CRC a noté que «la quantité et la qualité de l’eau, les difficultés à fidéliser des praticiens, ainsi que le relatif échec d’une diversification par la balnéothérapie» ont limité le développement de la station. Les charges d’entretien sont importantes, notamment celles liées à la teneur élevée en hydrogène sulfuré de l’eau qui accélère le vieillissement des installations, ajoute son rapport. 

La CRC suggère une recapitalisation 

Par ailleurs, les magistrats ont estimé que les fonds propres étaient insuffisants pour faire face au développement de l’activité, alors que le taux d’endettement a atteint «un niveau critique remettant en cause l’autonomie financière de la SEM». Ces problèmes de financement n’ont toutefois pas échappé à ses deux principaux actionnaires, les villes d’Alès et d’Allègre-les-Fumades, qui souhaitent de confier l’exploitation de l’établissement thermal à un opérateur privé.

Mais la CRC rappelle que cette opération est prévue «sans que la SEM soit partie prenante du projet», ni que les actionnaires envisagent d’abonder ses fonds propres. «Seule une recapitalisation pourrait permettre à la société de dégager les ressources financières nécessaires à son devenir», assure-t-elle, recommandant de convoquer une assemblée générale extraordinaire «pour traiter de l’avenir de la Sogatherm».

Consulter le rapport, ici

SUR LE MÊME SUJET

—> Allègre-les-Fumades : le manque de ressources en eau thermale fait débat

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.