LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

Iyashiidome-juin
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Création d’un complexe touristique de remise en forme dans les Cévennes

28/03/2013 | Thalassos & Thermes | Georges Margossian E-mail
ALLEGRE-LES-FUMADES-650X217

Après trois ans de réflexion, le coup d'envoi a été lancé, mardi, avec la pose de la première pierre des travaux d'extension de l'unique station thermale du Gard, à Allegre-les-Fumades. En 2014, la seconde phase du projet devrait débuter : elle prévoit la construction d'un centre de balnéothérapie d'environ 1 500 m2, d'un spa, d'un hôtel 3*, de résidences de tourisme et l'aménagement d'un grand parc de plantes aromatiques.

Cette petite station thermale de 800 habitants, nichée en Cévennes méridionnales, pourrait bien devenir l'un des pôles touristiques majeurs du département. Car le projet conçu par les élus, qui devrait voir le jour sur un site de 40 hectares, ne manque pas d'envergure. Près de 15 millions d'investissement sont prévus pour transformer l'actuel établissement thermal en un véritable complexe de santé et de bien-être destiné à une clientèle familiale.

« Jusqu'ici, il est vrai que les investisseurs, plus attirés par le bord de mer, n'ont pas su identifier notre région à sa juste valeur... Et pourtant, entre Uzès et Nimes, la grotte Chauvet et les Cévennes, dont une partie est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, nous disposons d'un fort potentiel de développement pour en faire une destination touristique de bien-être. », explique Patrick Cathelineau, chargé de mission au Pays Cévennes.

L'ajout d'un bâtiment de 300 m2 et la rénovation complète de l'établissement, qui a obtenu un agrément en 2010 pour la rhumatologie, devraient lui permettre de doubler ses capacités d'accueil (1 500 curistes, actuellement). Dans une seconde phase, la partie « bien-être » viendra compléter le dispositif avec un hôtel 3* de 60 à 80 chambres, des studios pour accueillir les touristes longs séjours, et, bien sûr, un complexe balnéothérapie/spa. Inspiré des jardins de Chaumont, un parc consacré aux aromatiques (cinq hectares) est aussi envisagé, avec la production d'huiles essentielles destinées au centre de bien-être.

L'ensemble du projet sera piloté par le Sivu Alès-Allègre-les-Fumades et la Sogatherm. Après un appel d'offres, trois investisseurs du secteur privé ont été déjà retenus. Le candidat qui sera choisi en mai devra aussi prendre en charge l'exploitation du complexe.

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2016  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat