LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

balinea 1
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Le plus grand spa des Alpes essuie les premiers plâtres à Arc 1950

22/04/2012 | Tourisme - Hôtellerie | Georges Margossian E-mail
DEEPNATURE-LESARCS-650X217


Ouvert au public depuis plusieurs semaines, le Deep Nature Spa qui s'étend sur 1 000 m2 dans le village 1950 de Pierre & Vacances Premium a été inauguré officiellement jeudi dernier, en présence de Julien Patty, directeur de Deep Nature, et de Jean-Louis Poiroux, président de Cinq Mondes, sa nouvelle marque partenaire.

L'opérateur spa basé à Chamonix signe-là sa troisième implantation dans la station de ski de Bourg-Saint-Maurice, en Savoie, après avoir pris en gestion deux spas de taille plus modeste à Arc 1800, à l'Hôtel du Golf*** (quatre cabines) et à la résidence Les Alpages de Chantel*** (deux cabines). Cette fois, Julien Patty et les responsables de Pierre & Vacances Premium ont voulu frapper fort en réalisant un projet ambitieux à Arc 1950, un village de 4 000 lits qui attire une clientèle plus huppée que celle des trois autres stations.

« Il manquait à ce resort club des équipements très attractifs commercialement. Notre choix s'est donc porté sur une sorte de mini Center Parc. », explique le patron de Deep Nature. Son nouveau spa comporte trois univers qui forment un ensemble unique à cette altitude : un espace composé de bassins ludiques à 33° et d'un jacuzzi, dans un décor minéral qui rappelle la roche naturelle, deux petits hammams et un grand sauna façon « grotte volcanique », avec une douche expériences et une fontaine à glace, et une partie soins de sept cabines, dont deux bénéficient d'une vue exceptionnelle sur le Mont-Blanc grâce à de larges baies vitrées... Une grande salle de relaxation avec des transats en bois sculpté, ainsi que des espaces manucure et coiffure, viennent compléter ces équipements.

Un investissement de quatre millions d'euros

Côté cosmétiques, Deep Nature a préféré Cinq Mondes à Algotherm, habituellement mis en avant dans ses spas, sans doute pour mieux cibler la clientèle internationale de la station. Sa carte des soins reprend les rituels traditionnels de la marque de Jean-Louis Poiroux, qui a formé l'ensemble des esthéticiennes et des praticiens du spa à ses protocoles. A noter, aussi, les soins « Mon premier spa », destinés aux 6-10 ans avec « mon premier massage » et aux 11-15 ans avec « mes premiers gestes beauté ».

Financée à hauteur de 90% par Pierre & Vacances Premium, la construction de ce spa haut de gamme a représenté un investissement de près de quatre millions d'euros. Mais les travaux ne sont pas terminés. Après l'ouverture des cabines de soins, le 24 décembre, puis de l'espace bains, le 11 février, Julien Patty reconnait que des ajustements techniques et commerciaux sont encore nécessaires pour que le spa devienne pleinement opérationnel. Un projet de sauna en rondins situé à l'extérieur de l'établissement face à la montagne devrait aussi voir le jour au cours des prochaines semaines.

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

GUIDE DES FOURNISSEURS

ABONNEMENT PBE 112014

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2016  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat