LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Tunisie : le tourisme reprend le chemin de la croissance en 2018

24/05/2018 | Tourisme - Hôtellerie | La rédaction de Profession bien-être E-mail

DJERBA

 

Après des années de recul, le marché tunisien du tourisme s’est nettement ressaisi au cours des cinq premiers mois de l’année, enregistrant une croissance de 32% des recettes et un développement important des marchés russe et chinois. 

«Il y a une amélioration importante. La croissance reprend au niveau du tourisme. On a dépassé les chiffres de 2014 et on dépasse les chiffres de 2010 (+6%)», année de référence pour le tourisme tunisien, a déclaré la ministre du Tourisme, Selma Elloumi Rekik. Le nombre d'entrées avait dépassé les 2,3 millions le 20 mai, soit une hausse de 21,8% par rapport à la même période en 2017 et de 5,7% par rapport à la même période en 2010.

Les recettes liées au tourisme ont atteint 358,6 millions de dollars durant les cinq premiers mois de 2018, soit une hausse de 31,8% par rapport à la même période en 2017. «C'est l'année de la vraie reprise», s'est réjouie la ministre du Tourisme de Tunisie, ajoutant que pour la saison estivale, «tous les hôtels affichent complet à Djerba, à Hammamet à Sousse et à Mahdia», principales destinations touristiques du pays. 

Retour des principaux tours opérateurs

Cette reprise a concerné «le marché traditionnel» - les Français (+45%), les Allemands (+42,4%) et les Algériens (+17,4%) - mais les Chinois et les Russes sont en tête avec des taux respectivement de +56,9% et +46,4%. «En 2018, nous allons dépasser les huit millions d'arrivées avec une croissance du marché russe et chinois ainsi que du marché traditionnel», a prédit Selma Elloumi Rekik. 

«Les gens reviennent en Tunisie parce qu'il y a la sécurité. (...) Nous sommes au même niveau (de sécurité) que n'importe quelle ville européenne», assure-t-elle. La reprise a été soutenue par le retour des principaux tours opérateurs comme le voyagiste britannique Thomas Cook et le géant TUI France, qui avaient cessé leurs activités en Tunisie après les attentats de 2015. 

Après plusieurs années de dégradation en raison de l'instabilité qui a suivi la révolution en 2011, le tourisme tunisien a été gravement affecté après les attentats de 2015 contre le musée du Bardo, à Tunis, et un hôtel de Sousse, qui avaient fait 60 morts dont 59 touristes étrangers.

Avec l’AFP. 

SUR LE MÊME SUJET
Vent d’optimisme au Salon mondial du Tourisme

 

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat