Abonnement | Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Homéopathie : première étape en vigueur avant le déremboursement total

6/01/2020 | SOCIAL & JURIDIQUE | La rédaction de Profession bien-être

 

Remboursés à hauteur de 30% jusqu’à la fin de l’année dernière, les produits homéopathiques pris en charge par la sécurité sociale ne le sont plus qu'à 15% depuis le 1er janvier. Le déremboursement total est prévu pour 2021.

Cette décision, précisée par plusieurs arrêtés en octobre et novembre, avait été annoncée le 9 juillet par le ministère de la Santé, au terme d'une longue polémique. Elle concerne quelque 1 200 produits homéopathiques, dont certains bien connus des Français, comme le Gelsemium (censé lutter contre l'anxiété). Le célèbre Oscillococcinum (supposé traiter les symptômes grippaux), quant à lui, ne figure pas dans la liste : il fait partie des produits homéopathiques qui, avant même cette décision, n'étaient déjà pas remboursés.

Pour trancher, la ministre de la Santé Agnès Buzyn s'est appuyée sur un avis de la Haute autorité de santé (HAS)rendu fin juin. Cet organisme avait conclu que les produits homéopathiques n'avaient «pas démontré scientifiquement une efficacité suffisante pour justifier d'un remboursement». La «période de transition» avant le déremboursement total permettra de «se laisser le temps de la pédagogie» auprès des patients et «laissera aussi le temps aux industriels de s'organiser», avait expliqué Agnès Buzyn en juillet.

Avec l’AFP. 

SUR LE MÊME SUJET

→ Homéopathie : publication de deux arrêtés pour organiser le déremboursement



Le site www.professionbienetre.com et les newsletters en accès illimité.

Retrouvez l'actualité en continu du secteur de la beauté et du bien-être. Chaque matin, la newsletter quotidienne vous alerte des principaux faits de votre secteur.

>> Inscription à la newsletter gratuite