Abonnement | Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

La fréquentation des thermes vosgiens à la hausse en 2019

13/01/2020 | Thalassos & Thermes | Nicolas Desaje

 

Vittel, Plombières, Contrexéville… Les établissements vosgiens ont terminé l’année 2019 sur une note optimiste : tous enregistrent une progression de leur nombre de curistes conventionnés, rapporte Vosges-Matin. 

L’an dernier, plus de 5 000 curistes (dont 4 937 conventionnés) se sont rendus aux thermes de Vittel, qui affichent une hausse de leur fréquentation de 2,4% pour 2019. «Nous avons élargi les amplitudes d’ouverture sur certaines périodes avec des horaires allant de 7h du matin à 21h le soir sans fermeture le midi ! La fermeture tardive permettant d’accueillir une clientèle qui poursuit ses activités professionnelles durant la cure», explique Christian Brunet, le directeur, cité par Vosges-Matin. 

Côté spa, le succès était aussi au rendez-vous. «Nous enregistrons une de nos meilleures années avec pratiquement la même affluence qu’en 2018 avec un mois et demi de moins d’ouverture ! Au total, 21 000 clients ont été reçus», poursuit Christian Brunet, qui note que, depuis 2010, les thermes ont gagné 2 100 curistes, tandis que le spa a quasiment doublé sa fréquentation. 

Idem pour la petite station de Contrexéville, selon son directeur, François Chalumeau. Les thermes ont accueilli 478 curistes en 2019, contre 429 l’année précédente, alors que le spa enregistre 12 202 clients, contre 9 000 un an plus tôt. «Notre chiffre d’affaires a fait un bond de près de 12 %», ajoute le directeur de l’établissement. 

Des travaux de rénovation aux Plombières

Enfin, les Thermes de Plombières, qui ont traversé une année difficile l’an passé, bouclent, eux aussi, une saison positive. «On a accueilli 3 986 curistes en 2019, matinées découverte et semaines thermales comprises, contre 3 873 en 2018, 3 842 en 2017 ou encore 3 696 en 2016», détaille sa directrice, Élisabeth Millotte. 

L’année dernière, des curistes mécontents ont dénoncé «une dégradation progressive des installations», dressant une liste de «points noirs». «On les comprend. On met tout en œuvre. La maîtrise d’œuvre pour la rénovation du réseau d’eau a été signée. On doit le mettre aux normes thermalisme. On a racheté aussi des peignoirs, fait des travaux de rénovation, d’entretien. Tout sera mis à plat avant l’ouverture le 9 mars», assure la directrice dans Vosges-Matin. 

SUR LE MÊME SUJET

→ Plombières-les-Bains : des curistes dénoncent la dégradation des installations

→ Elisabeth Millotte, nouvelle directrice des Thermes de Plombières

 

Le site www.professionbienetre.com et les newsletters en accès illimité.

Retrouvez l'actualité en continu du secteur de la beauté et du bien-être. Chaque matin, la newsletter quotidienne vous alerte des principaux faits de votre secteur.

>> Inscription à la newsletter gratuite