Abonnement | Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Thermes de Jonzac : de nouveaux horaires qui boostent la fréquentation

14/01/2020 | Thalassos & Thermes | Nicolas Desaje

L’an dernier, l’établissement jonzacais (Charente-Maritime), propriété de la Chaîne thermale du soleil, a accueilli 17 011 curistes assurés sociaux, en hausse de 2,5 %. L’exploitation d’horaires de soins en début et fin de journée ne serait pas étrangère à cette bonne performance. 

«La station thermale de Jonzac reste à ce jour, en termes de fréquentation, la septième de France sur 104, toutes enseignes confondues», relève Sud-Ouest. En 2019, l’établissement a enregistré une nouvelle progression du nombre de ses curistes conventionnés : plus de 400 personnes supplémentaires par rapport à la saison précédente. 

«La progression serait plutôt à rapprocher du développement de l’exploitation d’horaires de soins en tout début et fin de journée, jusque-là inexploités, ou bien sur les périodes d’ouverture ou de fermeture de la saison thermale, en février-mars et en novembre-décembre», poursuit le journal local. 

Le site, qui possède à ce jour trois orientations thérapeutiques (phlébologie, rhumatologie et voies respiratoires), a notamment organisé en avril et en juin deux sessions de cures en nocturne à partir de 18 heures. Son objectif : «permettre aux locaux actifs de pouvoir se soigner après leur travail, tout en ne sacrifiant pas trois semaines de leurs congés pour ce faire». Environ 140 personnes en ont bénéficié.Toucher un public plus jeune

«C’est un bon compromis avec les soins le soir qui permettent de passer une bonne nuit et le travail le lendemain. Cette proposition nous permet aussi de toucher un public plus jeune. Nous avons eu d’excellents retours de cette première expérience que nous reconduirons cette année», estime le directeur, Serge Espin, cité par Sud-Ouest. 

«Ce format en soirée peut être un bon palier de soins pour des personnes de 45-50 ans qui commencent à avoir des douleurs et n’ont, à ce jour, pas d’autre solution que les cachets», poursuit le directeur. Autre cible : les enfants locaux soignés pour les voies respiratoires, «dont les périodes de vacances pourraient, dès lors, ne plus être amputées par les soins».

Le site www.professionbienetre.com et les newsletters en accès illimité.

Retrouvez l'actualité en continu du secteur de la beauté et du bien-être. Chaque matin, la newsletter quotidienne vous alerte des principaux faits de votre secteur.

>> Inscription à la newsletter gratuite