Abonnement | Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

« Il manquait un grand salon professionnel dans le sud de la France »

7/10/2019 | Salons & Events | Siska von Saxenburg

 

Interview. Racheté l’an dernier, le salon Beauty Prof’s, entièrement dédié à l’esthétique, s’installe à Marseille. Pour l’édition 2019, qui ouvrira ses portes ce dimanche au parc Chanot, l’organisation a été revue de fond en comble. Les détails avec sa commissaire générale, Carole Florent. 

CAROLE FLORENTProfession bien-être : La nouvelle édition de Beauty Profs a vu beaucoup plus grand. Pourquoi ce changement de lieu ? 

Carole Florent : En reprenant Beauty Prof's en 2018, nous avions bien conscience que l'ère des petits salons locaux était révolue. Notre déménagement parachève la mue de Beauty Prof's, qui a triplé de taille en deux ans. Pourquoi Marseille ? Indubitablement, il manquait un grand salon professionnel dans le sud de la France. 

D'une part, en raison de la concentration exceptionnelle en instituts, centres de minceur, bars à ongles et spas en région PACA et Occitanie. D'autre part, parce que la clientèle professionnelle du sud de la France se déplace de moins en moins jusqu'à Paris pour les salons - trop loin, trop onéreux...

Vous avez décidé de vous recentrer totalement sur le marché esthétique. Vous ne craignez pas de vous restreindre ?

Absolument pas. Oui, Beauty Prof's est l'unique salon professionnel 100% esthétique en région. Sa singularité est assise sur notre capacité à attirer à la fois les grands leaders du marché et les concepts émergents, à qui nous sommes fiers d'offrir un tremplin. Mais nous nous attachons aussi à représenter toute la diversité du marché : la minceur, la cosmétique de soin et de bien-être, la pigmentation esthétique, le cil, l'ongle et le service.

Par exemple, les stylistes ongulaires pourront assister à des nail shows animés par des formatrices multi primées sur des concours internationaux et rencontrer les grandes marques professionnelles spécialisées, celles qui portent un véritable savoir-faire et lancent les innovations sur le marché. Pour les professionnelles de la minceur, les grands leaders de l'équipement ont tous répondu présents : LPG Systems, Luno21 (ex MaryH21), Corpoderm, Bioglamour, Derma Médica, Aqua Bike, I Motion, GMP 414...

Le regard sera aussi à l'honneur, avec de nombreux ateliers spécialisés et la présence de marques de référence (Biotic Phocea, Biotek, Kelen Bauck, Inlei, London Lash, Jolicils, Yumi, etc.). Dans le «village cosmétique», les esthéticiennes auront accès à une très grande diversité de marques : cosméceutique, cosmétique sensorielle et de bien-être, parfums, marques bio, anti-âge... Enfin, nous faisons une large place à la démonstration technique et à la formation sur place. 

Vous avez aussi misé sur un programme de conférences et de workshops. C’est un passage obligé pour un salon ? 

Oui. Aujourd'hui, quel que soit le salon professionnel, réunir des fournisseurs, les plus prestigieux soient-ils, ne suffit plus pour attirer des visiteurs. A l'instar de l'industrie de la mode, l'esthétique est un marché très concurrentiel et en perpétuel renouvellement. De plus, les professionnelles de l'esthétique se déplacent sur un salon pour s'inspirer des nouvelles tendances et elles attendent une programmation de haut niveau. 

Cette année, nous proposerons donc un atelier et une conférence toutes les heures, ainsi que deux grands concours internationaux : l'un en ongles, la compétition INJA, déjà présente dans une quinzaine de pays en Asie, Russie, Amérique du Nord et du Sud, et le second, en extensions de cils.

Par ailleurs, nous accueillerons deux congrès d'une journée : la première Conférence internationale française sur les cils, en partenariat avec London Lash, qui proposera aussi une master class, et le premier Congrès en maquillage permanent et Bio-Needling, organisé par Biotek. Pour ces deux évènements couronnés par un gala commun, des intervenants prestigieux sont attendus de toute l'Europe.

Quelles tendances ressortent cette année ? 

Tout d'abord, nous avons constaté la présence croissante de marques utilisant des ingrédients naturels ou bio, une tendance qui reflète la demande des consommatrices en institut. On voit même cette tendance s'affirmer dans le secteur des ongles, avec l'arrivée de gammes «green», qui seront pour certaines lancées à Beauty Prof's, comme chez MSE, Akyado ou Lizbeth. On peut aussi évoquer l'arrivée d'une nouvelle marque de vernis, Clever Beauty, aux packagings éco-responsables intelligents et aux formules «11 free».

Autre tendance : la montée en puissance de marques conceptuelles. Ainsi, Ardevie ou Nature Effiscience, qui articulent offre cosmétique et protocoles de prise en charge globale de la personne. On peut aussi citer Mon labo privé.com ou Terre Sensorielle, qui offrent aux instituts et spas de créer une cosmétique à façon à leur nom.

Enfin, la troisième tendance est le développement de l'excellence comme meilleur moyen de se différencier pour l'institut. Cette tendance se traduit par la présence croissante au salon de marques expertes en diagnostic de peau et en soins anti-âge high-tech, comme chez Apolo Med, Advance Beauty, Corpoderm, LPG ou Janssen Cosmetics. 

Même le domaine de l'épilation n'y échappe pas. Ainsi, peut-on expliquer le succès fulgurant d'une jeune marque comme «Cire et Jolie», qui propose aux esthéticiennes de se différencier, grâce à des produits de nouvelle génération et des protocoles d'épilation experts. 

Propos recueillis par Siska von Saxenburg. 

 

Le site www.professionbienetre.com et les newsletters en accès illimité.

Retrouvez l'actualité en continu du secteur de la beauté et du bien-être. Chaque matin, la newsletter quotidienne vous alerte des principaux faits de votre secteur.

>> Inscription à la newsletter gratuite